Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Budget primitif 2010

Le conseil général de la Loire donne la priorité à l’augmentation des dépenses sociales

Publié le 08/01/2010 • Par Claude Ferrero • dans : Actualité Club finances, Régions

Le conseil général de la Loire a voté le 11 décembre 2009 son buget primitif 2010 pour un montant de 720,5 millions d’euros contre 694,87 millions en 2009, soit une hausse de 3,6%.

Les dépenses de fonctionnement s’établissent à 585 millions d’euros (+6,3%), mobilisées principalement par l’action sociale (64% des dépenses), loin devant l’enseignement, les infrastructures, les transports et les services généraux (chacun représentant 5 à 6% des dépenses). Le social est le seul secteur en hausse (8,8%), les autres sont intégrés dans le budget de “rigueur” voulu par le président, Bernard Bonne.

Dans le contexte de crise économique, la collectivité est aussi amenée à réduire ses dépenses d’investissement à 113,2 millions d’euros, soit une baisse de 7,5%. Les dépenses concernent principalement les infrastructures (40% du total), l’enseignement (14%), le développement économique (13%).

Budget 2010 “difficile à boucler”

Concernant les recettes de fonctionnement (642,5 millions d’euros), la Loire affiche une progression de 4,5%, notamment grâce à la fiscalité directe (278 millions) dont les taux augmentent de 3,5%. La fiscalité indirecte (134,2 millions) reste stable (+0,3%) et les dotations de l’Etat augmentent légèrement à 157 millions (+1,1%).

Le budget 2010 “difficile à boucler”, selon le président de l’exécutif, se traduit aussi par un recours à l’emprunt de 57,5 millions d’euros (+15%), un acroissement de l’endettement net de 10 millions d’euros supplémentaires pour atteindre 37,5 millions et une capacité d’autofinancement de 34 millions d’euros, en baisse de 7,5 millions d’euros (-18%).

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le conseil général de la Loire donne la priorité à l’augmentation des dépenses sociales

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X