Déchets

Comment expliquer les disparités entre les quantités de déchets collectés ?

Par • Club : Club Techni.Cités

airArt - Fotolia

Comparer les résultats de sa collectivité à des situations similaires fait partie des outils d'aide à la décision d'un cadre technique. L'étude du CGDD constitue à ce sujet un apport intéressant puisqu'elle cherche à analyser les facteurs qui influencent les quantités de déchets collectés. Décryptage.

Par Joël Graindorge
Directeur des services techniques

Alors que le plan national de prévention des déchets 2014-2020 a été publié le 28 août dernier et que l’on attend le plan national déchets 2025, de nombreux travaux sont menés en cette année 2014 sur le sujet de la gestion des déchets. Le CGDD (Commissariat général au développement durable) n’est pas en reste avec sa publication récente d’une étude sur la « production »des déchets municipaux afin de comprendre et expliquer les disparités constatées entre les communes.

Explorer trois flux : les OMR, le EJM et le verre – L’étude précise tout d’abord un certain nombre de termes utilisés. Même s’ils sont connus, c’est effectivement important. Ainsi, le terme « production » n’est pas le mieux adapté ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Références

"Quels sont les déterminants de la production des déchets municipaux ?" [PDF], Etudes & Documents, CGDD, septembre 2014.

Commentaires

1  |  réagir

26/09/2014 04h06 - ECOSYSTEMES et TERRITOIRES DURABLES

De nombreuses communes ne poussent pas dans le sens du tri car leurs installations d’incinération sont surdimentionnées. Tout ou presque passent dans les fours : les déchets verts comme les matières recyclables. Leurs arguments reposent sur la non rentabilité du recyclage. Les mêmes se plaindront également des coûts de gestion des déchets.

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X