Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transport en commun

Tisseo SMTC règle son conflit social mais s’enfonce dans la crise politique

Publié le 07/01/2010 • Par Laurence Lafosse • dans : Régions

Le conflit social qui a perturbé du 18 au 21 décembre 2009 le service du métro toulousain a trouvé une issue rapide.

La direction du syndicat mixte des transports en commun, qui se transformera en EPIC courant 2010, a concédé une augmentation salariale de 140 euros brut par agent, afin de s’aligner sur la convention collective nationale des transports publics.

Un accord sur la pénibilité des opérateurs travaillant en 3×8 a par ailleurs été signé, leur garantissant en fonction de l’ancienneté, des postes en journée à salaire égal.
Enfin, la non-suppression des postes de nuit, doit faire l’objet d’une étude qui devrait démarrer courant janvier. Le conditionnel s’impose cependant.

L’accord conclu par l’ancien président Stéphane Coppey (Verts), qui n’est plus en poste depuis fin décembre, pourrait être remis en question par le futur président de Tisseo, élu lors du prochain conseil syndical le 12 janvier 2010. Nous avons demandé une entrevue au président par Intérim, le vice-président Christian Lavigne, pour en avoir les garanties, explique René Duffo représentant syndical CFDT. Dans le cas d’une remise en question, nous n’hésiterons à faire valoir nos droits, car juridiquement cet accord est valable.

Nouvel épisode de la crise politique que traverse depuis plusieurs mois la régie de transports toulousaine, le départ de Stéphane Coppey en place depuis 18 mois, fait suite à la démission groupée le 16 décembre, et à leur réélection le 21 décembre 2009, de huit élus de la communauté urbaine toulousaine et membres du conseil syndical Tisseo. Parmi eux, Pierre Cohen (PS), maire de Toulouse et président de la communauté urbaine a dès à présent annoncé sa candidature à la présidence de Tisseo.

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Tisseo SMTC règle son conflit social mais s’enfonce dans la crise politique

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X