Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Budget 2010

Le budget de la région Rhône-Alpes maintient l’investissement à un niveau élevé

Publié le 06/01/2010 • Par Claude Ferrero • dans : Actualité Club finances, Régions

Les conseillers régionaux de Rhône-Alpes ont adopté le 4 décembre le budget primitif 2010 pour un montant de 2,44 milliards d’euros contre 2,39 milliards en 2009, soit une légère augmentation de 1,9%.

Dépenses
Les dépenses de fonctionnement s’élèvent à 1,63 milliard d’euros contre 1,59 milliard d’euros en 2009, en progression de 2,6%. Les principales dépenses concernent la formation (29%), les transports TER avec la convention SNCF (25%) et l’enseignement (21%).
Ces politiques régionales – représentant les trois-quarts du total des dépenses – augmentent de 3% en moyenne. Les frais de personnels s’inscrivent à 74,1 millions d’euros, en hausse de 3,6%.

Les dépenses d’investissement restent à un niveau soutenu, à 804,1 millions d’euros contre 799,6 millions en 2009 (+0,6%). Les deux grandes compétences régionales représentent sans surprise plus de la moitié des investissements : l’enseignement (travaux dans les lycées), avec 283 millions d’euros (36%), et les transports (infrastructures et matériels ferroviaires), avec 144 millions d’euros (18%). Suivent l’aménagement du territoire (98,3 millions d’euros) et l’action économique (80,6 millions).

Recettes
Les recettes de fonctionnement restent stables à 1,89 milliard d’euros (+0,2%), partagées principalement entre la fiscalité (739,5 millions d’euros) – dont les taux restent inchangés -, les dotations de l’Etat (799 millions) et la TIPP (332 millions).
Pour 2010, année de transition dans la réforme de la fiscalité directe, les prévisions de recettes sont préoccupantes, indique Jean-Jack Queyranne, président (PS) de la région Rhône-Alpes.
Le BP 2010 inscrit donc des recettes de fiscalité directe au niveau de 2009, soit 455 millions d’euros, complétées, pour l’essentiel, par les cartes grises pour 230,5 millions d’euros.

Les recettes “dotations de l’Etat” prévoient 582 millions d’euros (+3%) pour la DGF, 178 millions d’euros (-6%) au titre de la DGD, 46 millions (+0,2%) pour la Dotation régionale d’équipement scolaire et 39 millions (-9%) pour le FNDMA (Fonds national de développement et de modernisation de l’apprentissage). A noter que la région a conventionné pour le FCTVA qui est estimé à 49,6 millions d’euros en 2010.

Emprunts et dettes
Si Rhône-Alpes maintient ses grands équilibres financiers, la capacité d’autofinancement s’inscrit néanmoins en retrait à 258 millions d’euros (290 millions en 2009), soit une baisse de 11,2%. L’emprunt afffiche une hausse de 11%, à 442 millions d’euros contre 399 millions en 2009, tandis que la dette recule légèrement à 1,07 milliard d’euros (-0,4%).

3 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le budget de la région Rhône-Alpes maintient l’investissement à un niveau élevé

Votre e-mail ne sera pas publié

link

07/01/2010 02h41

En effet la région sous la Présidence de Jean-Jack Queyranne est budgetairement très efficace et il est plaisant de constater que l’argent du contribuable n’est pas jetté par les fenètre !

Félicitation

réal

07/01/2010 02h44

Nous pouvons remercier la région d’investir et de palier ainsi aux graves manques de l’Etat en la matière…

Heureusement que localement des présidents comme Jean Jack Queyranne nous permettent de nous relever de la crise !

Prenons une région d’avance avec Jean Jack Queyranne !!!

OGM

08/01/2010 04h25

Encore une fois, les régions se substituent aux défaillances de l’Etat. Merci la région rhones alpes d’investir aussi primordiaux que l’enseignement, les infrastructures autant de secteurs favorables à la croissance.
L’UMP aura beau critiquer les régions PS et leur manque de rigueur budgétaire, la région rhones alpes est très dynamique. De plus, elle est en capacité d’auto financement

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X