Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Justice

Devant la mission Blazy, Christiane Taubira vante une méthode en rupture avec le passé

Publié le 19/09/2014 • Par Pascal Weil • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité

Taub
AN
Auditionnée le 17 septembre par la mission parlementaire d’information sur la lutte contre l’insécurité, présidée par le député (PS) du Val-d’Oise Jean-Pierre Blazy, la garde des Sceaux, Christiane Taubira, s'est livrée à un plaidoyer pro domo. Elle a opposé sa politique tournée vers « l’efficacité » à celle du « chiffre » de ses prédécesseurs.

Lors de son audition, le 17 septembre, devant la mission d’information parlementaire sur la lutte contre l’insécurité sur tout le territoire, présidée par le député (PS) Jean-Pierre Blazy, la ministre de la justice, Christiane Taubira a voulu rappeler les « piliers » de sa politique de lutte contre l’insécurité. L’occasion également de vanter sa méthode et d’affirmer que sa politique était conçue « à partir d’un objectif qui est celui de l’efficacité », en opposition, selon elle, avec la « politique du chiffre » de la période précédente.

Nouveaux rapports police – justice – Le message délivré par la garde des Sceaux aux membres de cette mission d’information – peu nombreux ce jour là -, se voulait clair : montrer que la politique de lutte contre l’insécurité, engagée par le ministère de la justice, s’effectuait selon une méthode en rupture avec celle utilisée lors du précédent quinquennat.

Sur les rapports entre la police et la justice, par exemple : « C’est un ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec les dossiers

Cet article fait partie du Dossier

Mission "Blazy" : les acteurs de la prévention et de la sécurité auditionnés au Parlement

Sommaire du dossier

  1. Mission Blazy : 60 propositions pour « repenser la politique de sécurité publique »
  2. Rapport de la mission parlementaire sur la lutte contre l’insécurité
  3. Devant la mission Blazy, les coordos demandent un statut
  4. Les associations d’élus veulent renforcer le rôle du maire
  5. Bernard Cazeneuve dresse un bilan « remarquable » des ZSP et prône un « partenariat renforcé »
  6. Devant la mission Blazy, Christiane Taubira vante une méthode en rupture avec le passé
  7. Mission « Blazy » : les départements se disent associés à la «coproduction de la sécurité»
  8. Les élus du FFSU prônent une loi cadre sur la prévention de la délinquance
  9. Deux universitaires plébiscitent la coproduction locale de sécurité devant les députés
  10. Quand commissaires et officiers de police nationale évoquent les PM à l’Assemblée
  11. Le sociologue Sébastian Roché réclame des politiques de sécurité « ajustées aux besoins locaux »
  12. Logements sociaux : les bailleurs témoignent d’une aggravation de la délinquance
  13. Le SG-CIV souligne la complémentarité entre politique de la ville et prévention de la délinquance
  14. Pour le CNV, il faut revoir les priorités et la gouvernance de la prévention
  15. « Le fonctionnement de la prévention de la délinquance a besoin d’être revu » – Gilbert Berlioz, consultant
  16. Prévention de la délinquance : l’Education nationale énumère ses priorités
  17. France médiation réclame une reconnaissance législative et financière de leur métier
  18. Un réseau de médiateurs sociaux plaident pour une «labellisation» de leur métier
  19. La RATP souhaite pouvoir réaliser des contrôles d’identité
  20. Sûreté ferroviaire : la SNCF formule ses propositions
  21. Le patron de la gendarmerie veut « resserrer le chaînage avec les maires »
  22. Le préfet Lambert dresse un bilan « encourageant » des ZSP et du partenariat local
  23. « Il faut redéfinir le service public de sécurité » – Jean-Pierre Blazy, président de la Mission sur la lutte contre l’insécurité
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Devant la mission Blazy, Christiane Taubira vante une méthode en rupture avec le passé

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X