Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Code de la construction et de l'habitation

Vente de logements locatifs sociaux et logement foyers

Publié le 06/01/2010 • Par Delphine Gerbeau • dans : TO parus au JO

Un décret du 30 décembre 2009 a été pris pour l’application des articles L. 442-9, L. 443-11 et L. 443-15-6 du Code de la construction et de l’habitation (CCH), et notamment dans ses dispositions relatives à la vente des logements locatifs sociaux et des logements foyers.

Selon le nouvel article R. 443-12-2, à peine de nullité de la vente d’un logement vacant à une collectivité territoriale ou un groupement de collectivités territoriales, l’acte authentique doit reproduire le texte de l’engagement de cette collectivité ou de ce groupement de mettre le logement pendant au moins quinze ans à la disposition de personnes défavorisées mentionnées au II de l’article L. 301-1.

Les nouveaux articles R. 443-18 et suivants sont consacrés aux logements-foyers. A noter que lorsqu’un organisme d’habitations à loyer modéré vend un logement-foyer faisant l’objet d’une convention conclue en application de l’article L. 351-2, celle-ci s’impose de plein droit aux propriétaires successifs de l’établissement. Lorsqu’un organisme d’habitations à loyer modéré vend un logement-foyer ne faisant pas l’objet d’une convention conclue en application de l’article L. 351-2, les locaux d’habitation à usage privatif situés dans l’établissement demeurent attribués, pendant une période d’au moins dix ans à compter de la cession par l’organisme d’habitations à loyer modéré, à des personnes dont les ressources n’excèdent pas le plafond en vigueur au 1er janvier de l’année de ladite cession. Ce plafond est actualisé conformément aux règles qui auraient été applicables si le logement-foyer n’avait pas été cédé.

Domaines juridiques

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Vente de logements locatifs sociaux et logement foyers

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X