Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Réforme des collectivités territoriales

La Basse-Normandie favorable à la réunification de la Normandie

Publié le 05/01/2010 • Par Patrick Bottois • dans : Régions

Vice-président du conseil régional de Basse-Normandie, Alain Tourret a remis le 21 décembre 2009 au président de la collectivité un rapport favorable à la réunification de la Haute et de la Basse-Normandie.

Fort de 270 pages, le rapport souligne, en s’appuyant sur les résultats d’un sondage auprès du ban et de l’arrière ban des personnalités de la région, mais aussi sur différentes études techniques, des avis de spécialistes…, l’opportunité d’une telle éventualité.

«Notamment dans le contexte de la réforme des collectivités territoriales, particulièrement propice avec les déclarations en ce sens du président de la république ou le rapport Balladur», indique le conseil régional, majoritairement favorable à la réunification.

D’ailleurs le rapport va droit au but et propose étapes et calendrier.

Ainsi profile-t-il une feuille de route pour les 4 prochaines années, en parallèle au calendrier de la réforme des collectivités engagée par l’Etat et des échéances électorales à venir : 

  1. Après les élections régionales de mars 2010, création d’une équipe formée de représentants des deux régions pour coordonner, autour d’un chef de file la fusion. 
  2. Ensuite, installation d’une conférence interrégionale des exécutifs, pour préparer une mise en commun des grandes politiques publiques régionales et le rapprochement des deux administrations régionales.
  3. En 2011, à l’heure de l’étude de la nouvelle loi sur la répartition des compétences entre les collectivités territoriales, les normands élaboreraient un schéma régional d’aménagement et de développement du territoire commun et un contrat de projet Etat-Région pour la période 2014-2020, à l’échelle d’une seule Normandie, et à négocier à partir de 2 012.
  4. Puis, durant le premier semestre 2013, organisation d’un référendum sur la réunification sous l’égide des deux préfets de région. Ces derniers devraient ensuite préparer, dans le cadre d’une seule Normandie, des élections régionales pour l’élection en 2014 des nouveaux conseillers territoriaux. Ceux-ci étant appelés à siéger au conseil régional de Normandie.

Initiatives contre le déclin de la Basse-Normandie

Mais le rapport ne s’arrête pas là : fort des résultats du sondage, 68% des bas-normands ayant répondu sont pour la réunification et 74% pensent que la non réunification signifierait le déclin de la Basse-Normandie, il propose des initiatives :

  • D’abord un emprunt de 150 millions d’euros auprès des normands pour développer le ferroviaire et la recherche, 
  • la création d’une université anglophone en partenariat avec des universités anglaises… 
  • Mais surtout l’accueil des futurs conseillers territoriaux à Caen (Calvados), qui devra être la capitale de la Normandie. 

Une offre difficile à accepter sans doute par nombre de politiques haut-normands, dont la plupart estiment que ce rapport a été fait sans concertation avec eux et qu’il n’apporte rien de nouveau au débat. En revanche, il annonce assurément un des grands thèmes de la campagne électorale à venir pour les élections régionales du printemps.

Cet article est en relation avec le dossier

Régions

5 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

La Basse-Normandie favorable à la réunification de la Normandie

Votre e-mail ne sera pas publié

devoir de réserve

06/01/2010 12h10

On touche là au péché originel du découpage régional.

On a transformé successivement ce qui était à l’origine des régions de programmes de l’Etat en Etablissements Publics Régionaux, puis en Collectivités Territoriales Régionales.

Or, les gens de la DATAR qui ont manié les ciseaux du découpage, du temps de De Gaulle, ne pensaient pas en d’autres termes que la rationnalisation des investissements étatiques vus depuis Paris.

Une vraie région, telle qu’on l’entend aujourd’hui dans l’Union Européenne, résulte d’un ensemble de convergences historiques, culturelles et économiques des diffé&rents territoires qui la composent. Mais surtout, surtout, il lui faut une légitimité démocratique.

Il est quand même assez extraordinaire que l’on passe son temps à interroger les populations d’outre-mer (Corse incluse, c’est un quasi DOM) sur le type de statut qui a leur préférence, mais qu’aucune population hexagonale n’ait jamais eu voix au chapitre quant aux contours ou à l’avenir territorial de sa région. A ce sujet, le rapport BALLADUR aura été le comble de la suffisance Enarco-Parisienne…

Quelle que soit la décision future des normands, vive la Normandie qu’ils choisiront librement!

NORMANRING

06/01/2010 09h21

Boujou.

Bi d’acco avec cette réaction outre que ce « péché » ne fut à l’origine qu’un fait provisoire transformé dans le durable par la volonté politico-territoriale des barons Lecanuet et d’Ornano qui trouvèrent là bonne mesure à l’épanouissement de leur personne.

Résultat:
Annui les deux Normandie accusent des retards inadmissibles dans leur construction socio-économique.

Ainsi les véritables enjeux de notre réunification ne sont pas un simple fait historique ou une simple évidence mais bien un impératif à notre développement afin de sortir de notre « ploukistan » pour enfin devenir une région attractive de l’intérieur comme de l’extérieur et non deux fausses demies régions habituées aux bas de classement nationaux.

Que l’on nous donne au moins cette chance!!
http://normanring.forum-actif.net/

GREGAM

07/01/2010 01h26

c’est une évidence que Basse et Haute Normandie doivent être réunifiées tant sur le plan économique, historique, politique, etc de même que la que la région Bretagne avec le département de Loire-Atlantique

msea

09/02/2010 01h37

« NON à la Réunification… »
…de la Basse et Haute-Normandie
Elle n’aurait pour seul objet que d’éloigner encore un peu plus les citoyens des organisations administratives décisionnaires.La mise en place d’une strate politique supplémentaire serait aussi accompagnée inéluctablement d’une hausse colossale des dépenses publiques, des déficits budgétaires, et bien entendu des impôts locaux.
L’évidence serait de permettre une libre expression des bas-normands sur ce sujet par voie de référendum, un sondage Ifop de Mars 2009, indiquait, pour rappel, que 58% d’entre eux étaient plutôt très défavorables à une-telle réunification . »

Parution journal « Tendance Ouest CAEN » N°22 4 FEVRIER 2010 JM Sady

goffin

09/03/2010 07h08

oui la Normandie doit se réunifier, ras le bol des régions sans âme, ni culture, ni histoire les régions technocratiques fabriquent une population de gens sans culture régionale, qui deviennent de bons consommateurs de mac do.
Cette division ne sert que des barons politiques locaux, sans vision globale de la normandie.
La diversité que l’on nous vante à longueur de journée c’est bien, mais vanter la diversité en ayant bien pris le soins de détruire les cultures régionales. c’est écœurant !
notre futur économique passe par la destruction de notre mur de berlin normand.

La division c’est une vision passéiste de la normandie!!!!!!!

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X