Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Budget primitif 2010

La Communauté d’agglomération de Châteauroux préserve l’investissement

Publié le 05/01/2010 • Par Jean-Jacques Talpin • dans : Actualité Club finances, Régions

La communauté d’agglomération de Châteauroux (Indre) a voté le 16 décembre 2009 son budget primitif 2010 qui s’établit à 73,4 millions d’euros (+1,56%) dont 51,6 millions d’euros (-0,02%) en fonctionnement et 21,8 millions d’euros (+5,5%) en investissement.

Ce budget «prudent, ambitieux et transparent» selon François Jolivet, le vice-président délégué aux finances, mise d’abord sur l’investissement. La Communauté d’agglomération de Châteauroux (CAC) devait notamment intégrer la reprise en régie directe de plusieurs équipements après que la SEM locale ait été dissoute.

Pour financer ses projets économiques, l’agglomération va notamment différer certains projets comme la construction d’un centre nautique, projet renvoyé à 2011. La priorité est donnée au développement des zones d’activités économiques avec notamment la création d’une nouvelle zone de 510 hectares à Ozans qui va mobiliser plus de 4,8 millions en 2010.

L’agglomération va également investir dans un projet de réhabilitation du cœur commercial de Châteauroux.

Pour préserver ses investissements la CAC a fait le choix de contenir ses dépenses de fonctionnement qui baissent légèrement tandis que les charges de personnel sont stabilisées (4,9 millions d’euros contre 4,8 millions d’euros). Cette politique se traduit par une hausse de l’épargne brute (2,85 millions contre 2,26 millions d’euros). Cette maîtrise du fonctionnement était notamment indispensable pour faire face à la stabilité des ressources de fiscalité (36,5 millions d’euros contre 35,99 millions d’euros).

De même, les dotations de l’Etat affichent une quasi-stabilité (DGF, 2,17 millions d’euros et dotation de compensation de TP de 9,69 millions d’euros). Malgré tout, l’agglomération réalisera l’équilibre budgétaire sans nouveaux emprunts permettant ainsi de stabiliser l’encours de la dette à 30,4 millions d’euros contre 30,56 millions d’euros.

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La Communauté d’agglomération de Châteauroux préserve l’investissement

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X