Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

budget primitif 2010

Charleville-Mézières diminue ses charges et augmente ses investissements

Publié le 04/01/2010 • Par Frédéric Marais • dans : Actualité Club finances, Régions

La ville de Charleville-Mézières (Ardennes) a adopté le 17 décembre 2009 son budget primitif 2010. Celui-ci s’établit à 93,71 millions d’euros, contre 93,93 millions d’euros en 2009.

Les dépenses de fonctionnement s’élèvent à 68,89 millions d’euros, contre 71,64 millions d’euros au précédent budget, soit une baisse de 3,84 % qui s’explique par le transfert de la médiathèque et des bibliothèques à la communauté d’agglomération.

Les charges de personnels atteignent 40,37 millions d’euros contre 42,05 millions d’euros l’an passé, soit une baisse de 3,99 % pour les mêmes raisons que celles mentionnées plus haut. Les dépenses d’investissement s’élèvent à 24,82 millions d’euros, contre 22,29 millions d’euros l’an passé, en hausse de 11,38 %.

Le principal poste de dépenses concerne les travaux (rénovation urbaine, voirie, mise aux normes du théâtre municipal), avec 15,79 millions d’euros (contre 14 millions d’euros en 2009, soit une augmentation de 12,75 %).

Les recettes proviennent des impôts locaux pour 27,51 millions d’euros (26,56 millions d’euros en 2009), compte tenu de l’augmentation de 1,5 % du taux des trois taxes en 2010, et des dotations d’Etat pour 21,19 millions d’euros (22,49 millions d’euros en 2009, soit une baisse de 6,13 %).

L’équilibre du nouveau budget nécessitera le recours à l’emprunt à hauteur de 10,61 millions d’euros, contre 10,68 millions d’euros en 2009. L’encours de la dette est de 77,13 millions d’euros au 1er janvier (71,94 millions d’euros en 2009), soit une hausse de 7,21 % due à la construction de la médiathèque et au programme Anru.

Thèmes abordés

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Charleville-Mézières diminue ses charges et augmente ses investissements

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X