Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Fiscalité locale

Le gel à double tranchant des dispositifs de compensation des pertes de ressources fiscales

Publié le 18/09/2014 • Par Fabienne Proux • dans : A la Une finances, Actu experts finances, Infographies finances

UNEGAZ2237p41
La Gazette
Les deux mécanismes permettant de compenser les pertes de ressources liées à la suppression de la taxe professionnelle, la DCRTP et le FNGIR, sont désormais figés à leur niveau de 2013. Si ce gel offre la garantie de ressources constantes, toutes les collectivités ne sont pas à la même enseigne.

Dans le cadre de la réforme fiscale de 2010, deux mécanismes compensent à l’euro près les éventuelles pertes de ressources liées à la suppression de la taxe professionnelle (TP). Il s’agit, d’une part, de la dotation de compensation de la réforme de la TP (DCRTP) qui est financée par l’Etat et redistribuée aux collectivités présentant un manque à gagner (supérieur à 50 000 euros pour le bloc communal, sans seuil pour les départements et les régions). Et, d’autre part, du fonds national de garantie individuelle des ressources (FNGIR) qui est prélevé sur les collectivités percevant davantage de ressources après la réforme qu’avant et reversé à celles présentant un déficit fiscal.

Une garantie de ressources – Dès l’origine, il était prévu que ces deux dispositifs soient gelés en euros courants. Après trois années d’ajustement (2011, 2012 et 2013), DCRTP et FNGIR sont désormais figés à leur niveau de 2013, soit 3,324 milliards d’euros pour le DCRTP et 4,124 milliards d’euros pour le ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le gel à double tranchant des dispositifs de compensation des pertes de ressources fiscales

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X