Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement économique

Narbonne recrute l’ancien entraîneur de rugby de Perpignan à son cabinet

Publié le 17/09/2014 • Par Sylvie Brouillet • dans : Régions

L’ex-manager de l’Usap devient chargé de mission auprès du cabinet du maire de Narbonne Didier Mouly (Nouveau Narbonne, apolitique). Marc Delpoux développera auprès d’investisseurs du tourisme d’affaires et du sport l’attractivité de la première ville de l’Aude qui souhaite devenir « capitale sportive régionale ».

Il a signé son contrat vendredi dernier et est entré dans la mêlée « dès samedi à Agen ». Marc Delpoux, 51 ans, joueur puis entraîneur du rugby d’élite (Racing Club de Narbonne, Union Bordeaux-Bègles, Rugby Calvisano en Italie et Usap de Perpignan), revient à Narbonne, sa ville d’origine, à un poste… inattendu : chargé de mission auprès du cabinet du nouveau maire de Narbonne Didier Mouly, élu en mars 2014 sous l’étiquette Nouveau Narbonne (apolitique). « C’est un monde qui m’est complètement étranger, mais cette proposition du maire, je ne peux pas la refuser », affirme le nouveau chargé de mission à La Gazette des communes. « Avec le maire, nous faisons un ‘copier-coller’ du poste de manager général du monde du sport, avance le premier adjoint Bertrand Malquier. Marc Delpoux jouera de ses réseaux pour le rayonnement de la ville, le tourisme d’affaires. Nous voulons positionner Narbonne comme capitale sportive régionale. »

Un poste sur-mesure, « transversal » – Marc Delpoux précise qu’il travaillera « en complète transversalité avec tous les services ». Du cabinet, qui compte un chef de cabinet, Stéphane Carnero, et deux secrétaires, dépendent le service du protocole et des relations extérieures. « Je serai de tous les réceptifs », assure Marc Delpoux, qui fera la promotion de Narbonne à la Nuit du rugby, organisée le 7 octobre à Paris par la Ligue nationale du rugby. Il y sera appuyé par Gilbert Ysern, directeur de Roland-Garros et personnalité narbonnaise approchée par le maire, à l’instar de Gérard Bertrand, viticulteur à succès et ancien rugbyman, pour devenir un « ambassadeur bénévole. Nous avons d’autres contacts avec un champion de moto, un joueur de tennis », complète le premier adjoint.

Salle multimodale de 15 millions d’euros – Côté dossiers, Marc Delpoux accompagnera le projet-phare de la nouvelle équipe municipale : la construction d’une salle multimodale de 15 millions d’euros pour 5 000 places, dont 3 500 assises, située à l’entrée Est de la ville. « Le programmiste a été retenu et nous lancerons le concours d’architectes en janvier 2015 », assure le premier adjoint. « Parmi les autres projets leaders, ajoute Marc Delpoux, il y a les candidatures de Narbonne à l’Euro de football 2016 (pour accueillir les entraînements d’une équipe nationale, Ndlr), à l’accueil d’un match du Tournoi des Six Nations féminin, au Mondial de pétanque, ainsi qu’un projet de maison de santé et du sport. »

Nouvelle organisation des services

Parallèlement au recrutement de Marc Delpoux, la ville de Narbonne (1 200 agents) est en train de mettre en place une nouvelle organisation des services, dirigés depuis juin par Nathalie Umbach (venue de Le Marsan Agglomération). Cette dernière va piloter deux directions générales adjointes. Il y en avait trois précédemment. « Le pôle ‘ressources’ comprenant les ressources humaines et les finances – qui sont en quelque sorte des fonctions régaliennes – dépendront désormais de la directrice générale », relève Bertrand Malquier, qui souligne aussi la création d’un service « rationalisation de la dépense municipale ». Autre nouveauté : une direction à la tranquillité publique coiffant police municipale, centre de vidéosurveillance et risques majeurs. « Elle sera sous la responsabilité directe et partagée du maire et de moi-même », indique le premier adjoint.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Narbonne recrute l’ancien entraîneur de rugby de Perpignan à son cabinet

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X