Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Les cadres publics considèrent la réforme des services déconcentrés de l’Etat comme un désengagement

Sondage

Les cadres publics considèrent la réforme des services déconcentrés de l’Etat comme un désengagement

Publié le 28/10/2009 • Par Raphaël Richard • dans : France, Toute l'actu RH

Une enquête, réalisée par l’Ifop pour l’Observatoire de la modernisation de l’Etat et rendue publique le 28 octobre, indique que 53% des fonctionnaires de catégorie A considèrent que la réforme des préfectures et des services déconcentrés des ministères constitue un désengagement de l’Etat. 41% pensent l’inverse.

Pourtant, 65% de ces cadres approuvent cette réforme et seulement 26% la désapprouve.
«Si l’on regarde dans le détail, les fonctionnaires apparaissant le plus en soutien de cette réforme sont surreprésentés parmi les agents les plus jeunes, les non-titulaires, les agents de la fonction publique hospitalière et territoriale, et enfin parmi les fonctionnaires franciliens», analyse Frédéric Dabi, directeur du département «Opinion» de l’Ifop.
«Relevons également un clivage lié à l’ancienneté : l’approbation de la réforme des préfectures et des services déconcentrés des ministères décroît au fur et à mesure de l’entrée « dans la carrière »», poursuit-il.

L’enquête rapporte également que 52% des cadres interrogés pensent que la réforme permettra aux collectivités et aux services publics d’être plus efficaces.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les cadres publics considèrent la réforme des services déconcentrés de l’Etat comme un désengagement

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X