Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances

Comment est calculé le taux de la redevance pour prélèvement des fontaines publiques ?

Publié le 16/09/2014 • Par Sacha Dordevic • dans : Réponses ministérielles, Réponses ministérielles finances

L’article L.213-10-9 du code de l’environnement prévoit que « toute personne dont les activités entraînent un prélèvement sur la ressource en eau est assujettie à une redevance pour prélèvement sur la ressource en eau ». Le taux de la redevance pour prélèvement de l’eau, fixée par une agence de l’eau, est fonction des usages auxquels donnent lieu ces prélèvements.

Dans le cas des fontaines publiques, deux situations sont à distinguer. Lorsque les fontaines publiques sont reliées directement au réseau d’eau potable, le taux applicable à l’eau qui les alimente est celui de l’eau potable. La loi prévoit dans ce cas que l’intégralité du prélèvement réalisé par un service d’eau est assujettie au taux applicable à l’« alimentation en eau potable », même si toute l’eau prélevée n’est pas utilisée à cette fin.

Si les fontaines sont reliées à une source d’eau brute par un réseau ou un canal spécifiquement dédié, les volumes correspondants sont alors assujettis à la redevance pour prélèvement correspondant à « autres usages économiques » dont le taux est généralement plus faible.

Afin de remédier aux difficultés rencontrées par les petites communes dont notamment celles situées en zone de montagne, l’arrêté du 19 décembre 2011, qui rappelle le principe de l’obligation de comptage de l’eau au moyen d’une installation de mesure directe des volumes d’eau prélevés, prévoit que les obligations incombant à certains usagers puissent être assouplies en cas de situations avérées d’impossibilité technique ou financière d’installer des instruments de mesure directe des volumes d’eau prélevés. Dès lors, l’assiette de la redevance fait l’objet d’une détermination forfaitaire.

Par ailleurs, pour les prélèvements d’eau des services d’eau potable des communes de petite taille, l’article 8 de l’arrêté précité prévoit qu’en cas d’absence d’installation de mesure au point de prélèvement, le volume d’eau prélevé peut être déterminé au moyen d’installations de mesure situées directement en aval du dispositif de traitement de l’eau.

Domaines juridiques

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Comment est calculé le taux de la redevance pour prélèvement des fontaines publiques ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X