Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Télévision

Police municipale : le reportage d’Envoyé spécial crée la polémique

Publié le 15/09/2014 • Par Hugo Soutra • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité

BA France2
FranceTV
L’évolution des effectifs comme de la palette de missions des policiers municipaux aiguise la curiosité... et la télévision. Sauf que le reportage diffusé jeudi 11 septembre par « Envoyé spécial », sur France 2, a manifestement déplu à la grande majorité des policiers municipaux, qui disent ne pas s'y reconnaître. Verbatim.

La bande-annonce du reportage en avait déjà laissé plus d’un sceptique. Mais, conscients que France 2 doive trouver « une accroche pour attirer le public », Sébastien Ruel et d’autres policiers municipaux ont finalement allumé leur poste de télévision. Après visionnage de ce reportage ayant réalisé la deuxième meilleure audience de la soirée (2,8 millions de téléspectateurs), la déception n’en est que plus grande pour ces agents en attente de reconnaissance.

Abordant à quelques reprises le fond du sujet – à savoir l’impact que produit le désengagement de l’Etat (pour des raisons financières) de sa mission régalienne de protection des personnes sur la politique de sécurité publique –, le reportage n’a pas fait de cadeaux aux polices municipales pour autant. Si certains applaudissent et y voient la dénonciation de pratiques conséquentes du non-respect de la déontologie, beaucoup estiment que cela correspond surtout à des moqueries gratuites des agents visant à divertir les ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
5 Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Police municipale : le reportage d’Envoyé spécial crée la polémique

Votre e-mail ne sera pas publié

le baron

16/09/2014 11h04

le reportage sur la police municipale a bien été tourné dans le sens de bien informer les populations. Ancien policier municipal, au fil de ma carriére que de changements et pas uniquement positifs. Nous avons hérités des « cow boys » et des recalés de la gendarmerie et de des concours de la police naytionale. J’ai connu dans les années une PM bien structurée et qui agissait sans vagues et travaillait lorsque les besoins s’en faisaient sentir en etroite collaboration avec les services de l’état

christian

16/09/2014 10h19

Un reportage digne de ce nom doit être objectif Le travail réalisé par le journaliste est destructeur pour l’image d’une profession qui se veut être l’avenir de la sécurité
la coproduction de la sécurité est la seule alternative Trop longtemps les politiques publiques de sécurité ont été mises en œuvre sur la base de statistiques qui ne reflètent que l’activité des services La police municipale qui de par sa culture se positionne naturellement sur le créneau de la proximité peut identifier la réalité des problématiques d’un territoire L’action conjuguée des forces de police municipale et d’état est un des éléments de réponse à l’insécurité
Le reportage devait s’attacher à proposer une réponse à l’insécurité et non à faire le procès d’une profession qui n’est pas à l’image du contenu de ce qui n’est pas un travail de recherche de la vérité Si il est nécessaire de démontrer que tout n’est pas rose , il faut aussi mettre en avant que tout n’est pas noir Ce journaliste a voulu faire du sensationnel sans se soucier du mal qu’il pouvait faire à une profession et sans aucune objectivité Ce reportage n’a de reportage que le nom et encore

SDPM

18/09/2014 04h32

Faux. L’article de la gazette prétend qu’une seule organisation a réagit. Une autre organisation a réagit avec véhémence et saisit le CSA. Mais ici, cette organisation est persona non gratta. Bien entendu, elle ne copine pas avec les maires, elle. Donc la gazette la baillonne au mépris de la plus essentielle des démocratie. Pas mieux que france 2…. et ça veut leur faire la leçon ?

Hugo Soutra

18/09/2014 11h47

Bonjour,

Vos accusations de censure se répètent alors que tous vos messages ont été publiés. La preuve en est sur le Forum de discussion du Club Prévention-Sécurité consacré à ce reportage : c’est le deuxième commentaire signé de votre main en moins de 3 jours.
Pour votre information, la modération effectuée par nos équipes que vous qualifiez de « pravda » consiste à publier tous commentaires, à l’exception de ceux qui seraient injurieux. Principe approuvé par les visiteurs.

Concernant l’article, nous précisons bien que « seule une organisation syndicale représentative » a réagi.
Ce qui est, à notre connaissance, le cas.

Quant à votre jugement particulièrement négatif sur la Gazette des communes et le Club Prévention-Sécurité, c’est votre droit.
C’est aussi le nôtre de le regretter.
Nous sommes l’un des seuls supports d’information à se donner l’ambition d’informer les policiers municipaux.
Nous le faisons car la grande majorité de nos lecteurs nous y encourage et nous apporte leur soutien.

Cordialement,

manuel26

27/09/2014 10h35

J’ai vu ce reportage qui m’a fait bondir de mon siège.Je suis également un ancien OPJ de la gendarmerie qui a passé le concours et gravi un à un les échelons.J’aime ce métier et je n’ai pas vu de police municipale mais un reportage politique et un DDSP en pleine crise de jalousie.Comment un directeur peut il cracher sur une PM qui bouche les trous d’une PN ou une gendarmerie qui perd de l’effectif chaque jour. La P/M est en plein essor et en pleine formation et mutation. J’en suis sur nous aurons un contexte policier américain dans les prochaines années parce qu’il est normal que la sécurité publique suive l’évolution moderne des peuples.

Commenter
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X