Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Financement

La Caffil séduit les investisseurs

Publié le 15/09/2014 • Par Fabienne Proux • dans : A la Une finances, Actu experts finances

3270985897_111798e909_z
Flickr cc by Christian Heindel
La Caisse française de financement local (Caffil) a réussi aisément, le 8 septembre, sa 3e levée de fonds d’un montant de 1,25 milliard d’euros à 0,375 % sur cinq ans. La loi de sécurisation des prêts toxiques a joué son rôle en rassurant les investisseurs.

La foncière de la Société de financement local (Sfil) a, semble-t-il, profité non seulement du « contexte de marché très favorable », comme l’indiquent ses dirigeants, mais également de la loi de sécurisation des prêts toxiques du 29 juillet 2014 et de la validation du fonds de soutien de 100 millions d’euros par an pendant 15 ans pour séduire les investisseurs. Cette épée de Damoclès n’étant plus suspendue au-dessus de la Sfil, qui détient une majorité des anciens prêts à risques de l’ex-Dexia, la Caffil pouvait sereinement faire appel aux marchés.

« La loi de validation participe effectivement à la réduction du risque financier sur la Caffil », confirme Etienne Favre, du cabinet FCL- Gérer la cité, « mais le timing (NDRL de cette émission) est également bon avec la baisse des taux et les récentes annonces de la Banque centrale européenne ».

Très bonnes conditions d’émission – Les dirigeants font d’ailleurs valoir un taux de souscription quatre fois supérieur au montant ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La Caffil séduit les investisseurs

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X