Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

LOGEMENT

L’encadrement des loyers divise la majorité municipale à Rouen

Publié le 10/09/2014 • Par Manuel Sanson • dans : Régions

Ecologistes et communistes demandent à expérimenter le dispositif. De leur côté, les socialistes temporisent…

Le débat sur l’encadrement des loyers rebondit à Rouen, semant, au passage, la zizanie entre les composantes de la majorité municipale. Via un communiqué commun en date du 3 septembre, les élus écologistes et communistes plaident pour l’intégration de la capitale normande dans le dispositif expérimental prévu par la loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové (ALUR). Ils imitent en cela la demande – acceptée depuis – formulée par Martine Aubry, maire PS de Lille, auprès du 1er ministre.

+ 30 % en 10 ans – Si les deux formations politiques reconnaissent que la situation rouennaise n’est pas comparable à celle de Lille ou Paris, elles s’inquiètent des hausses de loyers dans certains secteurs de la ville. « Dans les zones tendues, les loyers ont augmenté de 30 % en dix ans », rapporte Jean-Michel Bérégovoy, président du groupe EELV au conseil municipal.
Les quartiers de l’hyper-centre, gare et Jouvenet ainsi que l’ouest rouennais sont, selon lui, concernés par cette tendance.
Certaines petites surfaces – jusqu’à 30 m2 – peuvent y atteindre jusqu’à 20 euros du m2 à la location.

Pourtant, en juillet 2012, Rouen n’a pas été retenue comme une zone tendue éligible au nouveau dispositif mis en place par l’ancienne ministre du logement Cécile Duflot. « On a pris en compte des moyennes de loyer à l’échelle de toute la ville, regrette Cyrille Moreau, conseiller municipal EELV. Ça ne permet pas d’avoir une vision affinée secteur par secteur. »

Quartier par quartier – Aujourd’hui, écologistes et communistes demandent à ce que la commune se porte candidate auprès des services du Premier ministre. Dans un deuxième temps, une étude technique précise – quartier par quartier – pourrait être menée sous l’égide du préfet de Seine-Maritime.

Au delà des questions techniques, EELV et le PCF rouennais envoient un signal politique à dimension nationale. « C’est l’une des rares mesure de gauche, votée à l’unanimité par toute la majorité, que le nouveau gouvernement Valls entend vider de sa substance », s’insurge Mathieu Charlionnet, conseiller municipal PCF.

Initialement prévu pour s’appliquer automatiquement à trente agglomérations françaises, Manuel Valls a transformé le dispositif en une mesure expérimentale pour la seule commune de Paris, provoquant l’ire de la gauche de la gauche et celle des frondeurs.

Dissensions dans la majorité – Sur le terrain local, il s’agit aussi du premier « couac » entre partenaires de la nouvelle majorité conduite par le maire Yvon Robert (PS). Et les socialistes apparaissent mal à l’aise face à cette initiative. « Le maire ne souhaite pas s’exprimer sur le sujet pour ne pas municipaliser un sujet politique », rapporte son entourage.

Seul le groupe des élus socialistes s’est exprimé via un communiqué de presse. « Il est nécessaire de rencontrer les acteurs du secteur avant de prendre toute décision susceptible de ne pas être comprise de tous et contre-productive », souligne Olivier Mouret, le président, affichant la prudence des élus socialistes sur ce sujet.

Cet article est en relation avec les dossiers

Thèmes abordés

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

L’encadrement des loyers divise la majorité municipale à Rouen

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X