Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Culture

Beauvais renonce à son projet de nouveau théâtre faute de financements

Publié le 10/09/2014 • Par Guillaume Roussange • dans : Régions

Faute de financements, la communauté d’agglomération doit renoncer à son projet de création d’un nouveau théâtre. L’opposition socialiste estime que la pièce était écrite d’avance.

L’agglomération du Beauvaisis va devoir revoir sa copie. Caroline Cayeux, maire (UMP) de Beauvais et présidente de la communauté d’agglomération a annoncé, le 4 septembre, l’abandon du projet de construction du nouveau théâtre. Raison avancée : l’impossibilité pour la collectivité de boucler le tour de table budgétaire avec l’Etat et le conseil régional de Picardie. «Nous devons constater que ce projet n’est pas jugé prioritaire par les principaux partenaires », a lâché Caroline Cayeux à l’occasion d’une conférence de presse.

Equilibre financier remis en cause – Selon l’élue, l’apport cumulé de l’Etat et du département atteindrait 4 millions d’euros, soit 15% du coût global du projet, estimé à 27,8 millions d’euros. La région n’aurait quant à elle pas donné suite aux demandes de subvention. « Le conseil régional nous a toutefois informé que le projet ne serait pas éligible au fonds européen de développement régional. Nous devons constater que ce projet n’est pas jugé prioritaire par les principaux partenaires », a lâché Caroline Cayeux à l’occasion d’une conférence de presse.

Confié au cabinet d’architectes Moreau-Kusunoki, le nouvel équipement se voulait pourtant à la hauteur du label « Scène nationale de l’Oise en préfiguration », accordé en 2012 par le ministère de la Culture. La salle principale, d’une capacité de 800 places, devait s’adosser à différents équipements de travail, notamment salle de création de 250 places et différents espaces de répétition ou d’animation.

A marche forcée – Chantier phare de la mandature, la nouvelle salle devait remplacer l’ancien théâtre, jugé obsolète. La municipalité entendait donc faire aboutir le projet rapidement pour accueillir dans de meilleures conditions les 40 000 spectateurs annuels du théâtre de Beauvais.
La sélection des appels d’offres était censée débuter à partir du 8 septembre, concomitamment à la destruction de l’ancienne salle.
Pour l’opposition socialiste, cette politique à marche forcée a conduit le projet dans le mur. «Nous avons toujours dénoncé le caractère disproportionné de ce projet et milité pour une réhabilitation de l’actuel théâtre, beaucoup moins coûteuse », souligne Thibaud Viguier, chef de file des socialistes beauvaisiens.

De son côté, Caroline Cayeux ne compte pas en rester là. L’élue a d’ores et déjà annoncé qu’un nouveau projet, moins ambitieux, allait être lancé. Mais que cette fois, l’investissement sera contenu dans une enveloppe de 15 millions d’euros maximum.

En attendant, les activités du théâtre du Beauvaisis débuteront à partir du 1er octobre. La programmation sera assurée grâce à une structure démontable de 875 m2 acquise pour un coût de 900 000 euros auprès de la scène nationale d’Annecy.

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Beauvais renonce à son projet de nouveau théâtre faute de financements

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X