Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Revue de presse

À lire ailleurs

Publié le 05/09/2014 • Par La Rédaction • dans : France

Retrouvez notre sélection d'articles de la semaine qui nous ont intéressés, de l'avenir de l'orchestre régional de Bourgogne à la polémique sur le genre réallumée à Puteau en passant par l'histoire de la petite reine.

Accès à l’information et le développement : une déclaration du XXe siècle

Le 18 août dernier, la déclaration de Lyon a été lancée en grandes pompes dans le cadre du congrès annuel de l’IFLA, qui réunissait des associations de bibliothécaires et de professionnels de la documentation du monde entier. Un texte très consensuel mais est-il adapté au contexte actuel ?, s’interroge Marie D. Martel sur son blog : “elle parle d’un autre temps sans offrir un véritable projet adapté au monde des réseaux qui soit politiquement courageux, orienté sur le savoir, le partage, la créativité, les biens communs, l’innovation, tourné vers les citoyens et les communautés en action qui se ré-approprient leurs projets territoriaux en même temps que leur avenir avec les bibliothèques comme facilitatrices. (…) Les défis dudroit d’auteuret ceux de la diversité culturelle sont apparemment omis de la Déclaration, ce qui est incompréhensible, car ils sont au coeur de la problématique du développement.”

À lire sur le blog Bibliomancienne

Bourdieu à bicyclette

Elle a l’air anodine comme cela la bicyclette. Pourtant elle est devenue un sujet politique, nous raconte Slate.fr : naguère mode de déplacement populaire, elle serait devenue un moyen de transport à la mode, pour CSP+ soucieux de leurs émissions carbones. L’article revient sur le changement d’image et d’appropriation de la petite reine, à la faveur des nouvelles politiques de mobilité “durable”, en faisant des détours instructifs par d’autres pays.

À lire sur Slate.fr

La France bien classée en matière d’e-gov

Selon un classement de l’ONU, la France serait la quatrième nation en terme d’e-gov, et la première en Europe. Dans la réalité, le tableau n’est pas si rose, rappelle Rue89, qui revient sur les services publics en ligne, l’open data et l’e-participation

À lire sur Rue89

Quand Gérard Collomb recrute un chauffeur au Grand-Lyon pour circuler à Paris…

Le Progrès a été le seul à en parler : le Grand-Lyon a publié au mois d’août un avis d’appel public à la concurrence pour « une prestation de transport en voiture avec chauffeur pour les déplacements du président du Grand-Lyon à Paris » : un véhicule et un chauffeur pour une fréquence d’une journée par semaine. Sur les trois années éventuelles de la prestation, le contrat pour circuler avec chauffeur est évalué entre 45 000 et 195 000 €.

À lire sur Leprogrès.fr.

Rose pour les filles, bleu pour les garçons

C’est ce qu’a fait, sans rire, la mairie de Puteaux cette semaine à l’occasion de la rentrée scolaire : offrir aux élèves des cartables “genrés”, bleu pour les garçons, roses pour les filles, avec qui plus est à l’intérieur un petit livret pour apprendre à confectionner des bijoux, et les garçons un petit robot à construire. L’opposant Christophe Grébert l’avait signalé sur son blog et l’information a vite été reprise un peu partout.

À lire sur MonPuteaux

Messe pour l’orchestre régional de Bourgogne

Le Canard enchainé rapporte que l’orchestre Dijon Bourgogne ne pourra pas assurer la fin de la saison car les subventions municipales ont été amputées par le maire socialiste Alain Millot, au motif d’une “gestion imprudente”. Le Canard revient sur ce petit feuilleton qui remonte à l’année dernière. 53 emplois sont menacés.

À lire dans Le Canard enchainé du 3 septembre

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

À lire ailleurs

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X