Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

L’ARF veut revoir le mode de financement des régions

Publié le 03/09/2014 • Par Cédric Néau • dans : Actu experts finances

Carte de France régionale
Fotolia
Aux efforts financiers demandés par le gouvernement, l’ARF lui renvoie une demande de clarté sur le financement des régions dans le cadre de la réforme territoriale. Plusieurs scénarii sont sur la table.

L’association des régions de France veut bien faire les efforts financiers demandés par Manuel Valls, mais elle lui demande en retour des efforts de clarté. Alors que la réforme territoriale va passer en seconde lecture au Parlement, le président de l’association Alain Rousset veut des précisions sur les ressources financières des régions, « dont on ne connaît pas les contours définitifs » et qui sont encore susceptibles de « bouger », a-t-il déclaré mercredi au siège de l’association.

L’ARF « qui travaille dans le cadre des nouvelles régions », voit bien que cette « mère des réformes » vise à donner de la puissance économique à des territoires pour le moment réduits « à l’état de nains par rapport à leurs voisins européens ». Mais pour autant, elle ne veut pas « d’un simple meccano » qui n’amènerait pas à ses adhérents des ressources financières nouvelles. « Les départements investissent 1,6 milliard dans le développement économique, il ne faudrait pas qu’ils disparaissent de la nouvelle organisation territoriale », prévient ainsi Alain Rousset.

Plusieurs scénarii – Pour augmenter le panier des ressources financières, plusieurs scénarii sont sur la table. « l’Etat nous propose plus de dotations » explique  l’ARF. Selon cette hypothèse, « nos recettes seraient composées de 70 % de dotations contre environ 40 % aujourd’hui. Ce n’est pas réalisable », ajoute-t-il.

« Nous préférons accroître notre autonomie fiscale, appuie Alain Rousset en reprenant à notre compte la part ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’ARF veut revoir le mode de financement des régions

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X