Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Réforme territoriale

Application NOTReFRANCE : êtes-vous d’accord avec la réforme territoriale ? 1/oui 2/oui

Publié le 02/09/2014 • Par Sabine Blanc • dans : France

L’application mobile lancée le 29 août par le ministère de la Décentralisation est présentée comme un “outil numérique de participation citoyenne, pour réussir la réforme territoriale”. Une participation qui se limite néanmoins... à partager la ligne de conduite du gouvernement sur les réseaux sociaux. Résultat de nos tests.

En matière de communication gouvernementale, les supports et l’enrobage changent, mais le fond reste souvent le même. L’application NOTReFRANCE, lancée le 29 août, l’illustre bien. Elle est présentée par le ministère de la Décentralisation comme un “outil numérique de participation citoyenne, pour réussir la réforme territoriale” qui “invite chacun à une réflexion”.

En réalité, l’outil ne demande pas aux citoyens leur avis sur la réforme, déjà bien avancée, mais d’en entériner les grands principes, et de partager son enthousiasme sur les réseaux sociaux à l’aide de messages préformatés. De quoi donner du grain à moudre aux opposants.

L’application comporte trois parties, le ton se veut « jeune », tutoiement de rigueur.

La première phase — “nomme ton territoire” — permet comme son nom l’indique, de donner un nom aux nouvelles régions. Objectif : “s’approprier les contours des 13 nouvelles régions”. Changer les contours ? Cette possibilité, qui n’est autre que le « droit d’option » laissé aux conseil généraux et régionaux, n’est pas offerte, contrairement à ce site, par exemple. Où l’on voit que le citoyen est incité à pousser très loin la réflexion :

 

La seconde, « Marque ton territoire” (sic) invite à “dessiner la carte de son bassin de vie et comprendre l’enjeu du renforcement des intercommunalités.” Un renforcement présenté de façon unilatérale comme positif, sans entrer dans le détail de cet enjeu central de la réforme qui peut, également, se prêter aux critiques : dilution des petites communes, taille minimale des nouveaux EPCI guère réaliste dans certains territoires ruraux, élection au suffrage universel qui se fait attendre, gouvernance qui favorise le consensus, etc… Personne, pour le moment, n’avait partagé son territoire, d’où ce test à visée professionnelle :   tweet app NotreFrance Enfin, un quizz « Teste ton territoire » pour vérifier ses connaissances sur les compétences des collectivités territoriales, et comprendre la réforme proposée par le Gouvernement. Même si vous avez une bonne note au quizz, la conclusion reste la même :

Sans mentionner que la « complexité » actuelle n’est pas seulement le fruit du travail de l’opposition, puisque la majorité a apporté sa pierre législative, à commencer par l’impulsion initiale de 1982.

Pour le moment, le succès n’est pas au rendez-vous : seulement 100 à 500 téléchargements sur le Play Store. Le compte Twitter possède 270 followers pour quatre fois plus de following, le hashtag #NOTReFRANCE est moribond.
L’application a reçu sur le Play Store deux commentaires. L’un, très positif — 5/5 étoiles —, par un certain Sylvain Brochand, qui travaille chez Jouve. Jouve, qui se trouve être l’entreprise ayant développé cette application…

Le prix de cette application n’a pas encore été communiquée, nous avons sollicité le service de presse du ministère à qui l’application a été facturé sans obtenir de réponses pour le moment. La personne en charge de la communication pour Jouve est, elle, en vacances jusqu’au 8 septembre.

Cet article est en relation avec le dossier

2 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Application NOTReFRANCE : êtes-vous d’accord avec la réforme territoriale ? 1/oui 2/oui

Votre e-mail ne sera pas publié

Julien

03/09/2014 10h57

En Touraine, on s’est amusé à faire un mini site pour « Partager Ta France » :-)

http://partage-ta-france.paloaltours.org

Sabine Blanc

03/09/2014 12h33

merci, j’ai rajouté une mention dans l’article.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X