Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Sécurité

Polices municipales et polices d’Etat sur la même longueur d’onde

Publié le 15/07/2014 • Par Sabine Blanc • dans : France

Quatre services de police municipale testent le partage des fréquences radio avec la police nationale, dans l’optique d’améliorer la communication. Cette expérimentation, lancée en septembre 2013 par Manuel Valls, touche à sa fin et pourrait être généralisée sur tout le territoire. Le Club prévention sécurité en dresse un premier bilan.

Manuel Valls l’avait annoncé en septembre 2013 dans un entretien au Club prévention sécurité. « Je suis conscient de la nécessité de fluidifier les transferts d’information, particulièrement dans les situations d’urgence. Il faut que les forces de sécurité de l’Etat puissent informer sans délai les policiers municipaux d’événements qui peuvent mettre en cause leur sécurité, comme il est impératif que des policiers municipaux, qui s’estimeraient en danger, puissent alerter leurs collègues policiers nationaux. J’ai donc souhaité qu’une expérimentation soit lancée sur le terrain » déclarait-il alors, en tant que ministre de l’Intérieur.

Une expérimentation lancée le 4 septembre 2013 pour un an dans deux collectivités en zone police – Evry (45 agents, données 2012, et ville de Manuel Valls) et Grand Nancy (plus précisément Nancy, 47 agents, données 2012, et Vandoeuvre, 13 agents), et deux communes en zone gendarmerie – Libourne (10 agents) et Annecy-Le-Vieux (10 agents, données 2012). Objectif : « cerner les besoins de terrain, qui peuvent être différents d’une commune à l’autre, d’apprécier la faisabilité technique et d’appréhender les mesures d’accompagnement qui devront être mises en place (mise à disposition et maintenance des matériels, procédures d’utilisation, formation, financement…). »

Alors que cette expérimentation touche à sa fin, en vue d’une éventuelle généralisation, le Club prévention sécurité en dresse un premier bilan, qui, selon les premiers intéressés, se révèle plutôt satisfaisant…

[Cet article est réservé aux abonnés du Club prévention sécurité. Pour y accéder, souscrivez à notre offre découverte et gratuite de 30 jours en cliquant sur la bannière ci-dessous]

 

 

 

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Polices municipales et polices d’Etat sur la même longueur d’onde

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X