Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Malgré une nouvelle carte « hors-sol », un rôle nouveau pour les régions… et les départements ?

CONGRÈS DU CNER - RÉFORME TERRITORIALE

Malgré une nouvelle carte « hors-sol », un rôle nouveau pour les régions… et les départements ?

Publié le 27/06/2014 • Par Aurélien Hélias • dans : France • Source : Courrier des maires.fr

Géographes et économistes sont plus que sceptiques sur le projet de redécoupage territorial du gouvernement, qui ignore selon eux les flux de population et les transferts économiques. Pourtant, invités le 26 juin à s’exprimer lors du congrès du Cner à Aix-les-Bains, certains de ces chercheurs jugent que cette carte « hors-sol » pourrait être le point de départ d’une action rénovée des conseils régionaux, voire du département dans une forme nouvelle.

« Tous les géographes vous diront que commencer par la carte, c’est une fausse bonne idée. Mieux vaut commencer par le système à mettre en place ». Assénée en ouverture du 61e congrès du Cner par Philippe Estèbe, directeur de l’Institut des hautes études de développement et d’aménagement des territoires en Europe (Ihedate), cette petite phrase reflète bien les doutes des responsables des agences de développement économique devant la réforme territoriale du gouvernement qui a choisi de présenter en premier lieu au Sénat le redécoupage des régions (qui l’a d’ailleurs rejeté le 26 juin), bien avant le texte sur les compétences prévu pour fin septembre.

Lorsque les députés de 1790 avaient imaginé de découper le territoire en grands carrés, Mirabeau leur a dit non, et on a demandé aux populations locales leur avis
Gérard-François Dumont, démographe et économiste

Lire la suite sur le site du Courrier des maires

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Malgré une nouvelle carte « hors-sol », un rôle nouveau pour les régions… et les départements ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X