Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Grand Paris

Métropole du Grand Paris : l’Etat prêt à faire cavalier seul

Publié le 19/06/2014 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : Régions

La ministre de la Décentralisation Marylise Lebranchu goûte peu la décision de Paris Métropole de reporter le vote sur son entrée dans la mission de préfiguration du Grand Paris. Dans un communiqué publié le 19 juin, elle a indiqué que ce nouvel épisode ne remettrait pas en cause le lancement du futur grand ensemble.

Chaque mot est pesé au trébuchet. Mais il ressort du communiqué de Marylise Lebranchu en date du 19 juin une colère sourde. La ministre en charge de la Décentralisation a peu apprécié que les élus de Paris Métropole fassent la fine bouche devant les engagements de Manuel Valls.
Lors d’une rencontre le 12 juin avec les représentants du syndicat mixte, puis dans une lettre du 16 juin, le Premier ministre avait souhaité que soit révisé l’article 12 de la loi « MAPTAM ». L’objectif ? Offrir un statut juridique plus étoffé aux « territoires », subdivisions du futur ensemble.

Bras de fer avec Patrick Devedjian – Pour Marylise Lebranchu, la décision du comité syndical de Paris Métropole du 17 juin de reporter le vote sur son entrée dans la mission de préfiguration du Grand Paris, remet en cause le « climat d’écoute » et « l’ambiance constructive » qui prévalait alors. Très ferme, « le Gouvernement invite le syndicat à respecter ses engagements ». « Ce nouveau report de Paris Métropole ne saurait paralyser le lancement de la mission de préfiguration », ajoute Marylise Lebranchu.

L’exécutif ne veut pas se laisser ligoter par des élus tentés par la politique de la chaise vide. Il reste aussi, par-là, droit dans ses bottes sur le transfert des impôts économiques à la métropole. Une ligne rouge que contestent nombre d’élus de l’UMP, le président du conseil général des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian en tête.

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette
LeMoniteur
EDF expose son nouveau visage au Simi

EDF expose son nouveau visage au Simi

Le Grand Paris compte toujours plus de bureaux

Le Grand Paris compte toujours plus de bureaux

Grand Paris Express : pourquoi les élus votent contre le budget provisoire 2018 de la Société du Grand Paris

Grand Paris Express : pourquoi les élus votent contre le budget provisoire 2018 de la Société du Grand Paris

Commentaires

Métropole du Grand Paris : l’Etat prêt à faire cavalier seul

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X