Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Enquête en ligne

Participez au 3è baromètre sur la satisfaction et le bien-être au travail dans la fonction publique territoriale

Publié le 03/07/2014 • Par La Rédaction • dans : Actu Emploi, France

La Gazette des communes et le cabinet CaTTalyse lancent le troisième baromètre sur la satisfaction et le bien-être au travail auprès de l'ensemble des agents de la fonction publique territoriale. Participez !

La Gazette, en partenariat avec le cabinet CaTTalyse, lance son troisième baromètre national et annuel sur la satisfaction et le bien-être au travail des agents des collectivités territoriales et des établissements associés.

Cette enquête, de quelques minutes et strictement anonyme, est unique en son genre par la teneur des questions posées et par l’amplitude de sa diffusion. Notre questionnaire a été mis à jour pour prendre en compte le ressenti des agents territoriaux sur les grands faits de l’année : la poursuite du gel du point d’indice, la réforme territoriale.

Avec plus de 7000 répondants pour la 1ère édition, et près de 5000 pour la seconde, notre baromètre permet une mesure objective des opinions et des attentes des agents de la fonction publique territoriale sur les thématiques de la satisfaction au travail, la qualité du cadre de travail, la mission de service public et la confiance dans l’avenir.

Nous vous invitons donc à participer en saisissant vos réponses sur ce questionnaire internet sécurisé.

N’hésitez pas à faire passer le lien de l’enquête à vos collègues.

D’avance merci pour votre participation !

Cet article est en relation avec les dossiers

4 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Participez au 3è baromètre sur la satisfaction et le bien-être au travail dans la fonction publique territoriale

Votre e-mail ne sera pas publié

toutoun

17/06/2014 01h05

Le mal-être au travail , n’est pas une légende , car la gestion des carrières ne sont faîtes que par l’employeur , qui est un élu , donc cela laisse la porte ouverte à tout les abus .
Si les carrières des agents étaient nationales , il n’y aurai plus de soucis , ils seraient tous obligé d’appliquer les gilles de salaire .
Juste un exemple j’ai un concours depuis 2003 et bien en 2014 j’ai eu droit à l’agipa à hauteur de 457£ et ils n’ont appliqué que le taux minima car avec le taux moyen j’aurais du avoir 902£ j’ai fait la simulation sur internet , et quant vous voyez sur des feuilles émargement le grade de vos collègues qui n’ont pas de concours avoir des grades supérieur à vous cela crée des soucis relationnelle avec les agents ainsi que les élus grave très grave !!!!!!!!!

capitale de l auvergne

19/06/2014 05h47

Le mal etre dans la fonction publique est de plus en plus croissant encadrants pistonnés se retrouvant a la gestion de groupe de profféssionnels qui se retrouvent avec des protégés sans expériences ou avec des gestionnaires d humains sans etre formés a encadrer du personnel. Une disproportion de cadres A et B qui se retrouvent avec 2 fois moins de catégorie C qui sont pourtant les acteurs les plus importants les moins récompencés par des carrieres de misere . heureusement que les syndicats seul résistance francaise a l arnaque et au vice des supérieurs de la fonction publique donnent un seul secours et un seul espoir de justice a l ouvrier

COEUR

23/06/2014 03h22

L’ampleur de mes missions augmentent ainsi que le nombre de réunions, groupes de travail. Un enjeu positif, stimulant, mais … des difficultés pour « rester dans le cadre des horaires ». Concrètement, il serait nécessaire de recruter du personnel supplémentaire.

drome

23/06/2014 04h15

Nous avons de plus en plus de cadres qui arrivent sans concours. Ceux sont des petits copains et copines de nos élus…..souvent sans aucune compétence du servie public. Une catastrophe pour la gestion du personnel qui se retrouve avec des directives, souvent impossibles à mettre en place, sans compter les contradictions permanentes avec le discours du DGS du conseil général.
En plus, les évolutions de carrière se font de plus en plus par inégalités, le personnel qui a réussi un concours se voit refuser une promotion.
La déontologie du fonctionnaire est en déroute et je crains que nos élus de gauche? se contente d’offrir au PRIVE notre travail.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X