Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Emploi public

Emploi et collectivités territoriales : les disparités entre hommes et femmes pointées du doigt

Publié le 11/06/2014 • Par Agathe Vovard • dans : A la une, A la une emploi, A la Une RH, Actu Emploi, France, Toute l'actu RH

emploi-recrutements-une
La Gazette
A la veille du Salon de l’Emploi public, les 12 et 13 juin à Paris, la Gazette dévoile les principaux enseignements du « Panorama de l’emploi territorial », qui présente pour la première fois des données sexuées sur l’emploi dans les collectivités territoriales.

Le « Panorama de l’emploi territorial » de l’Association des directeurs et directeurs adjoints des CDG (ANDCDG) et de la Fédération nationale des centres de gestion (FNCDG), qui sera dévoilé lors du Salon de l’emploi public le 12 juin, affiche pour la première fois des données sexuées (1).

« Nos établissements ont porté une attention particulière à l’égalité entre les femmes et les hommes, en application du « protocole d’accord du 8 mars 2013 relatif à l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes dans la FPT », indique le président de la FNCDG, Michel Hiriart.

Cette troisième édition est ainsi riche d’enseignements sur la place des femmes au sein de la FPT. Si ces dernières représentent 61 % du total des effectifs, les disparités entre filières sont importantes : le taux de féminisation s’élève à 96 % dans la filière médicosociale, ou 82 % dans la filière administrative, contre 41 % dans la filière technique et… 4 % dans la filière « incendie et secours ».

Temps non complet en hausse – Les femmes sont aussi davantage touchées par la précarité que leurs homologues masculins. Elles sont plus nombreuses à occuper un emploi à temps partiel : au total, le temps partiel, qui peut être choisi ou subi, concerne à 85 % des agents de sexe féminin.

De même, 73 % des agents occupant un emploi à temps non complet (2) sont des femmes, « que ces fonctionnaires travaillent dans plusieurs communes ou pour un employeur unique », précisent les auteurs de l’étude. En outre, ajoutent-ils, le nombre de postes à temps non complet est en hausse : 16 % des postes, contre 13 % en 2007.

Le « Panorama de l’emploi territorial » montre également que 18,5 % des offres d’emploi sont des offres à temps non complet. « On dit souvent que les collectivités recrutent massivement, mais il ne faut pas oublier que c’est aussi lié à l’activité des collectivités, aux besoins des citoyens », insiste Florian Pocquet, chargé de mission « analyses et prospectives sociales » au centre interdépartemental de gestion de la grande couronne de la région Ile-de-France, qui a dirigé la rédaction du panorama.

« De nombreux métiers de la FPT exigent des temps non complets. Le nombre d’agents est certes en augmentation, mais il faut le convertir en équivalents – temps plein. La FPT est le versant de la fonction publique où l’écart entre ces deux données est le plus important. »

Par ailleurs, les offres d’emploi à temps non complet « concernent majoritairement les collectivités de petite taille qui connaissent des besoins d’emploi spécifiques avec des durées hebdomadaires de travail particulières », précisent les auteurs.

A noter également : la filière médicosociale, majoritairement féminine, est composée d’une part plus importante de non-titulaires que les autres filières : 23 % des agents, contre 16 % pour la filière technique et 17 % pour la filière administrative.

Durée moyenne de travail par filière suivant les postes publiés

Source : Premier baromètre trimestriel de l'emploi territorial - FNCDG - La Gazette, mai 2014.

Source : Premier baromètre trimestriel de l’emploi territorial – FNCDG – La Gazette, mai 2014. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Lire :  Les 4 points clés du premier baromètre des bourses de l’emploi public local

Peu de parité dans les concours – Sur la partie concours, le « Panorama de l’emploi territorial » fait état de 32 types de concours (concours externe, concours interne et troisième concours confondus) organisés en 2012 par les centres de gestion et le CNFPT, toutes catégories confondues (4 en catégorie A +, 9 en catégorie A, 10 en catégorie B et 9 en catégorie C).

En 2011, 33 concours avaient été recensés. Le taux de présence a augmenté : 72 % en 2012, contre 70 % en 2011. Et le taux d’admissibilité est resté stable à 23 % avec 29 015 candidats admissibles. Les concours ont, en outre, été plus sélectifs que ceux des années précédentes : 85 % des postes ouverts ont été pourvus en 2010 et 86 % en 2011 contre 82 % en 2012. Le nombre de lauréats est de 19 134, soit une légère baisse par rapport à 2011.

Les données sexuées pour la première fois présentées dans ce « Panorama de l’emploi territorial » sont intéressantes à plus d’un titre. C’est un fait connu et avéré : certains cadres d’emplois n’attirent qu’un infime nombre de candidats de sexe masculin. Ainsi, presque l’ensemble des concours de la filière médicosociale intéressent à plus de 95 % des candidates.

Concours : les femmes réussissent mieux que les hommes – Le panorama montre surtout que, pour certains concours des catégories A et B, « toute proportion gardée, les femmes réussissent mieux que les hommes ».

Par exemple, pour le concours de directeur de police municipale, si, au départ, les femmes ne représentent que 29 % des inscrits, à l’arrivée, elles constituent 60 % des lauréats. De même, 78 % des candidats qui réussissent le concours d’animateur territorial sont des femmes. Les bons résultats féminins valent aussi pour les concours de technicien et de technicien principal de 2e classe, précise l’étude.

En revanche, pour les concours de catégorie C de la filière technique (adjoint technique de 1re classe, adjoint technique principal de 2e classe des établissements d’enseignement et agent de maîtrise), les femmes sont moins nombreuses à réussir que les hommes. Pour ce deuxième concours par exemple, elles représentent 37 % des inscrits, puis « seulement » 23 % des lauréats.

Jurys : les femmes minoritaires – Une autre conclusion notable concerne la part des femmes dans les jurys de concours. Elles ne sont ainsi que 28 % à remplir la fonction de présidente de jury. 41 % des membres de jurys sont des femmes, mais de fortes disparités existent dans la composition des différents jurys ; la part des femmes dans le jury du concours de technicien s’élève ainsi à 26 %, contre 68 % pour le concours… d’auxiliaire de puériculture. « Tous ces résultats permettent aux centres de gestion de prendre conscience qu’il y a encore du travail pour atteindre la parité au niveau des jurys de concours », concède Florian Pocquet.

Sur les examens professionnels enfin, encore une fois, la parité n’est pas respectée dans la présidence des jurys. La part des femmes n’est que de 22 %. Elles représentent 29 % des présidents de jurys dans les examens professionnels de catégorie A, et seulement 17 % pour les examens professionnels de catégorie B. « En revanche, une répartition quasi parfaite est observée en ce qui concerne les différentes étapes de l’examen professionnel, concluent les auteurs de l’étude. Les femmes, qui représentent 45 % des inscrits et des présents, sont 46 % à être lauréates d’un examen professionnel. »

Les métiers qui ont le plus recruté en 2012

Animateur de loisirs progresse de la 3e à la 2e place entre 2011 et 2012, enseignant artistique de la 4e à la 3e et agent de gestion administrative passe de la 2e à la 4e place. Le métier d’animateur éducatif et accompagnement périscolaire passe de la 9e à la 6e place et aide à domicile entre dans le classement à la 10e place.

Animateur de loisirs progresse de la 3e à la 2e place entre 2011 et 2012, enseignant artistique de la 4e à la 3e et agent de gestion administrative passe de la 2e à la 4e place. Le métier d’animateur éducatif et accompagnement périscolaire passe de la 9e à la 6e place et aide à domicile entre dans le classement à la 10e place.

 

Métiers en tension

Dans le top 5 des métiers pour lesquels la durée de diffusion de l’offre est anormalement longue figurent :

  • garde gestionnaire des espaces naturels,
  • chargé de publication,
  • directeur du développement territorial,
  • directeur financier
  • et agent d’intervention sociale et familiale.

Offres d’emplois et effectifs par catégorie

emploi-offres-effectifs

Effectifs par filières en 2011

emploi-filieres-effectifs

 

« Des tendances qui se confirment et des évolutions »

Florian Pocquet, chargé de mission « analyses et prospectives sociales » au CIG de la grande couronne de la région Ile-de-France

Cette troisième édition du panorama de l’emploi territorial confirme certaines tendances, notamment la part importante des non-titulaires, qui représentent 43 % des recrutements des agents territoriaux.
Un chiffre qui reste stable par rapport aux années précédentes. Le nombre d’offres d’emploi publiées par les CDG a par ailleurs baissé par rapport à l’an dernier (de 53 500 en 2011, il est passé à 47 000 en 2012), mais nous ne disposons pas d’assez de recul pour analyser ces fluctuations du marché, qui peuvent s’expliquer par plusieurs raisons.
Lors de la première édition du panorama en 2010, nous n’avions aucune idée du nombre d’offres diffusées. Nous savons désormais qu’il se situe aux alentours de 40 à 50 000. Cette année, nous notons aussi certaines évolutions dans le classement des dix métiers qui ont le plus recruté en 2012. Enfin, pour la prochaine édition, nous allons tâcher d’affiner encore nos indicateurs sur les bourses de l’emploi, les concours et les examens professionnels, et nos données sur les contrats des agents non titulaires.

Cet article est en relation avec les dossiers

Notes

Note 01 A retrouver sur le site de la fédération (www.fncdg.com) à partir du 12 juin, ou ceux des centres de gestion. Retour au texte

Note 02 Afin de répondre à certains besoins, une collectivité a la possibilité de créer des emplois permanents à temps non complet (moins de 17 h 30, 17 h 30 à moins de 28 h, 28 h et plus). Retour au texte

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Emploi et collectivités territoriales : les disparités entre hommes et femmes pointées du doigt

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X