Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Economie

Les soutiens des collectivités à l’ESS restent encore expérimentaux et parcellaires

Publié le 10/06/2014 • Par Emmanuelle Chaudieu • dans : France

Comment les collectivités intègrent l’économie sociale et solidaire dans leur politique de développement local ? Une étude du centre de ressources territoriales ETD et du distributeur de gaz GrDF présentée mardi 10 juin 2013 révèle que la coopération demeure timide.

Quelle est l’intégration de l’économie sociale et solidaire (ESS) dans les politiques de développement et les politiques économiques locales ? C’est autour de cette thématique qu’une étude a été menée par ETD, centre de ressources sur le développement territorial, et GrDF, le distributeur de gaz, et dont les résultats ont été présentés mardi 10 juin. « Nous sommes partis du constat qu’il y a de plus en plus de phénomènes de coopération entre les entreprises de l’ESS et les entreprises “classiques”, des phénomènes d’hybridation qui suscitent des formes d’activités nouvelles. Nous avons voulu voir ce que cela produisait au niveau des territoires », témoigne Frédérique Le Monnier, déléguée au développement durable chez GrDF. Le distributeur gazier s’intéresse à l’ESS dans le contexte de la transition énergétique, car « de plus en plus d’entreprises de ce secteur investissent le champ des économies renouvelables », précise Frédérique Lemonnier.
A partir de l’analyse d’une vingtaine d’expériences locales, étudiée en 2013, les deux partenaires ont d’abord voulu montrer la diversité de ces initiatives. « Dans une deuxième séquence, par rapport à ces dynamiques qui se mettent en place, l’objectif a été de chercher quelle reconnaissance leur donnaient les collectivités et comment elles les soutenaient, souligne Sylvain Baudet, chargé de mission développement économique chez ETD et chef de projet sur l’étude. L’idée était également d’essayer de voir si par delà les singularités, il y a des approches, des modèles – pas forcément transposables à l’identique, dont on peut s’inspirer ».
 
Combattre les stéréotypes –  Premier constat : les actions de soutien des collectivités territoriales en faveur de l’ESS restent encore expérimentales et parcellaires pour une majorité d’entre elles. « Il y a encore souvent une vision de l’ESS comme d’une économie sous perfusion, de réparation, alors que le secteur est plutôt dynamique, note Frédérique Le Monnier. Nous avions envie de combattre ce genre de stéréotypes ». Les initiatives recensées dans l’étude montrent que certaines collectivités ont esquissé « les bases d’un modèle d’accompagnement de l’ESS », notamment par :

  • la sensibilisation et la lutte contre ces a priori réciproques des acteurs de l’économie classique et de l’ESS
  • l’accompagnement du mouvement de professionnalisation des acteurs de l’ESS
  • le décloisonnement de l’ESS vis-à-vis du milieu entrepreneurial en favorisant les rencontres (“Salon de l’ESS” en Franche-Comté par exemple) ou encore à travers la logique des PTCE (pôles territoriaux de coopération économique)
  • l’activation du levier de la commande publique, via les clauses sociales d’insertion.

Droit commun – La troisième partie du guide tiré de l’étude, qui sera disponible en octobre, montre comment les politiques publiques peuvent intégrer l’ESS dans leur stratégie, notamment en la positionnant dans les politiques économiques locales de droit commun, ou comment des collectivités locales placent l’ESS dans une démarche de co-construction de projets de territoire qui permet de poursuivre les finalités économiques, sociales et environnementales (exemple de la Ville de Paris et du PTCE “Les gouttes d’or de la mode et du design”). D’autres enfin partent des besoins sociétaux non satisfaits pour créer de nouvelles activités, le recours à une SCIC (société coopérative d’intérêt collectif) permettant à cet égard de constituer un « levier d’ancrage territorial et de changement d’échelle des projets ».
Reste aujourd’hui à consolider ces modèles économiques encore hybrides avant de pouvoir « assoir les conditions de généralisation d’une approche positionnant l’ESS au coeur du projet stratégique des territoires », notent les auteurs.

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les soutiens des collectivités à l’ESS restent encore expérimentaux et parcellaires

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X