Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Péréquation

Le dispositif du FSRIF inconstitutionnel à partir de 2015

Publié le 06/06/2014 • Par Brigitte Menguy • dans : Actu juridique, Actualité Club finances

Fotolia_4897570_XS
Aimohy - Fotolia.com
Saisi par la voie d’une question prioritaire de constitutionnalité, le Conseil constitutionnel a invalidé, vendredi 6 juin 2014, le mécanisme de contribution des communes de la région d’Ile-de-France à leur fonds de solidarité (FSRIF). Prudent, le juge a toutefois reporté l’effet de son abrogation au 1er janvier 2015.

La question posée au juge constitutionnel consistait à savoir si le paragraphe II de l’article L. 2 531-13 du Code général des collectivités territoriales (CGCT) définissant les modalités selon lesquelles les communes de la région d’Île-de-France contribuent au fonds de solidarité de leur région respecte-t-il l’égalité devant les charges publiques entre les communes contributrices ?
En effet, calculé selon un mécanisme de plafonnement du prélèvement opéré sur les ressources des communes, celles contributrices au fonds en 2009 voyaient, à compter de l’année 2012, la croissance annuelle de leur prélèvement limitée en proportion du montant acquitté en 2009.

Or, selon le juge, la différence de traitement entre les communes contributrices qui est opérée par le paragraphe II de l’article L. 2 531-13 du CGCT repose uniquement sur la date à laquelle elles ont commencé à contribuer au fonds. Jugeant qu’une « telle différence de traitement, instituée de façon pérenne, porte atteinte à l’égalité devant les charges publiques entre les communes contributrices au fonds », le Conseil constitutionnel a donc déclaré contraires à la Constitution les dispositions contestées.

Application non-rétroactive – Conscient que cette déclaration d’inconstitutionnalité aurait des conséquences manifestement excessives si elle avait pour effet d’imposer la révision du montant des prélèvements opérés au titre du FSRIF auprès de l’ensemble des communes contributrices pour l’année en cours et les années passées, les Sages ont reporté au 1er janvier 2015 la date de cette abrogation.

Ainsi, les montants prélevés au titre du fonds pour les années 2012, 2013 et 2014 ne peuvent être contestés sur le fondement de cette inconstitutionnalité.

Références

Décision n° 2014-397 QPC du 6 juin 2014 - Conseil constitutionnel

Domaines juridiques

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le dispositif du FSRIF inconstitutionnel à partir de 2015

Votre e-mail ne sera pas publié

Philippe LAURENT

09/06/2014 12h01

Cette réponse du juge constitutionnel est évidemment intéressante et met à nu une partie du système de fonctionnement et de décision du FSFIF, dans lequel les « riches » se mettaient d’accord avec les « pauvres » pour plumer les « moyens » ! Ca ne vous rappelle pas quelque chose

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X