Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Rémunérations

Un geste sur les cotisations retraite des bas salaires des fonctionnaires

Publié le 28/05/2014 • Par Agathe Vovard • dans : A la une emploi, A la Une RH, Actu Emploi, Actu prévention sécurité, France, Toute l'actu RH

Bulletin de paie
Fotolia
Le gouvernement ne pouvait pas ne rien proposer du tout. Lors d’une rencontre avec les syndicats le 28 mai, la ministre Marylise Lebranchu a ainsi annoncé un allègement dégressif des cotisations retraite pour les agents percevant entre 1 et 1,5 Smic.

La mesure doit figurer dans le projet de loi de finances rectificative, qui devrait être présenté en Conseil des ministres le 18 juin, selon plusieurs syndicats.
Applicable au 1er janvier 2015, elle se traduira par une hausse de 558 euros annuels pour les agents au Smic et sera dégressive jusqu’à 50 euros pour les autres agents concernés, selon le ministère. Mais ces montants incluent les revalorisations de salaire visant le bas des catégories C et B déjà entérinées (décrets du 29 janvier 2014).

Selon FO, ces différentes mesures coûteront près de 500 millions d’euros chacune, soit au total près d’1 milliard d’euros. « On constate que la valeur du point d’indice pouvait être augmentée a minima d’au moins 0,5 % » avec ces sommes, déplore le syndicat.

Baisse de recettes pour la CNRACL – « Le geste sur les cotisations retraite engendre une baisse de recettes importante pour la caisse des collectivités (CNRACL), compte tenu du nombre d’agents de catégorie C dans la FPT. Il ne faudrait pas remettre en cause notre modèle de protection sociale », insiste aussi Guy Barbier, secrétaire général de l’Unsa – fonction publique.

Rendez-vous salarial sur la valeur du point – Quelques jours après la mobilisation de dizaines de milliers de fonctionnaires le 15 mai pour les salaires à l’appel de huit syndicats, Marylise Lebranchu avait déjà annoncé qu’elle envisageait une telle mesure, mais sans entrer dans les détails.

Dans un communiqué commun du 28 mai, les organisations syndicales – excepté FO – soulignent qu’après « la mobilisation du 15 mai, le gouvernement a dû faire une proposition, reconnaissant ainsi l’existence d’un problème important de pouvoir d’achat pour les agents publics ». Mais elles estiment « n’avoir pas aujourd’hui les réponses aux questions qu’elles posent ensemble sur la politique salariale et l’emploi public », et « réitèrent leur demande d’un rendez-vous salarial incluant la question de la valeur du point d’indice ».

Réunion technique le 11 juin – En attendant, une réunion technique pour affiner la mesure sur les cotisations retraite est prévue le 11 juin. Ce geste serait à l’image de celui annoncé par le gouvernement en faveur des salariés du privé. Via une réduction des cotisations sociales salariales, les salariés du privé au Smic bénéficieront, à compter du 1er janvier 2015, d’une hausse de salaire net de « 500 euros par an environ », selon les calculs du gouvernement. Cet allègement de cotisations diminuera progressivement jusqu’à 1,3 Smic.

Cet article est en relation avec les dossiers

5 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un geste sur les cotisations retraite des bas salaires des fonctionnaires

Votre e-mail ne sera pas publié

Groucho

30/05/2014 09h29

Bon courage aux agents en charge de la préparation des bulletins de salaire. Les fiches de paye sont déjà bien compliquées et on en rajoute une couche.
On peut donc toujours parler de « simplifications administratives ». Mais c’est par les actes qu’on les mesure!

Pascal

30/05/2014 10h54

Supprimer des cotisations retraite au lieu d’augmenter le point d’indice : le bel artifice !
Et dans 1 an, on pointe du doigt le déficit des régimes et la même ministre nous proposera pour solution de geler les pensions à l’avenir, voire de les baisser.
C’est un danse en trois temps dont les fonctionnaires (et les autres) connaissent maintenant bien le pas.

poilagratter

03/06/2014 09h49

Ah bon?! je croyais que les caisses de retraite étaient en déficit? ah mais c’est vrai on a un gouvernement de gauche et la finance est son ennemi ils vont prendre des mesures, et enfin……les revenus du capital seront taxés comme ceux du travail? NON je n’ai pas bu !!!!!!

poilagratter

03/06/2014 10h17

Cette baisse sera t’elle calculée sur le traitement de base? brut?régime indemnitaire inclus? parce que selon ça change tout…..

Rage

03/06/2014 01h08

Le SMIC augmente. Le point d’indice est gelé.
Mécaniquement, les premiers échelons C passent au dessous.
L’an dernier le gouvernement a ajouté des points aux grilles. Cette année c’est moins de cotisations. Le tout en compressant les cat C et B vers le plancher.

Avec 1M€/an on pouvait augmenter d’1% le point d’indice. Trop simple.
Alors, comme d’hab, on a fait compliqué, peu lisible et peu durable. En effet l’an dernier on actait une hausse des cotisations. Cette année on les remet en question pour les C et une partie des B, le tout dans une joyeuse complexité.

Faire et défaire, en complexifiant. A quand une gestion rationnelle et efficace?

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X