La semaine de l’ingénierie publique en bref

Par • Club : Club Techni.Cités

Le Club Technique vous propose un condensé de l’actualité de ces derniers jours sur les thèmes qui vous intéressent : eau, déchets, environnement, transport, énergie, bâtiment...

Cette semaine, c’est l’affaire des nouveaux TER trop larges qui a occupé le devant de la scène et qui a conduit à reparler de la réforme ferroviaire ainsi que des relations entre la SNCF et RFF. Dans la foulée de la révélation de ce couac, un rapport a été demandé la semaine dernière aux deux opérateurs par le secrétaire d’Etat aux transports, Frédéric Cuvilliers, qui en a révélé les résultats lundi 26 mai. Ce serait donc la prise en compte de contraintes en termes de capacité d’accueil et d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite qui aurait conduit à cet élargissement des rames, et un manque de communication entre ces deux acteurs qui aurait empêcher de prendre en compte l’impact de ces nouvelles dimensions par rapport à celles des quais…

De son côté, la RATP avance avec une stratégie beaucoup plus maîtrisée  sur le chantier de sa mutation énergétique. Son objectif final est de ne plus utiliser à l’horizon 2025 de carburants fossiles, et de s’appuyer principalement sur des véhicules électriques, et pour partie sur l’utilisation du biogaz. Un exemple révélateur de la transition énergétique dont on attend avec impatience le projet de loi, auquel la ministre de l’Ecologie va consacrer quasi exclusivement sa semaine à venir. Du jamais vu ! En attendant, Ségolène Royal a déjà demandé aux régions de jouer les premiers rôles pour développer sans plus tarder la croissance verte à travers un partenariat Etat-régions.

Les pesticides continuent à être au coeur de nos préoccupations, la ministre de l’Ecologie venant de lancer un label et un réseau national valorisant les communes sans pesticides, avec l’opération «Terre saine, villes et villages sans pesticide». Signe de l’importance de la question des pollutions liées aux produits phytosanitaires, l’agence de l’eau Adour-Garonne a révélé que la  Charente était le cours d’eau le plus pollué en pesticides.

Enfin, évoquons la question très sensible de la qualité de l’air intérieur dans les écoles et les crèches, qui a été très présente lors des débats lors du colloque « Défis Bâtiment Santé », dont la quatrième édition s’est tenue le 22 mai à la Cité des sciences et de l’industrie de Paris. Nous reviendrons très prochainement sur ce sujet important, mais d’ores et déjà on peut signaler que les collectivités ne pourront pas toutes réaliser leurs campagnes de mesures avant le 1er janvier 2015, comme l’exige la réglementation.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X