Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Prévention de la délinquance

« Le médiateur social a pour vocation de recréer le lien social là où il disparaît. » – Laurent Giraud, France médiation

Publié le 22/05/2014 • Par Hervé Jouanneau • dans : Actu experts prévention sécurité, France

Laurent Giraud France mediation
France Médiation
Le Club prévention sécurité et France médiation s'associent pour réunir le 13 juin à Lille une rencontre consacrée à la médiation de tranquillité publique. A l'approche de ce rendez-vous professionnel, le directeur de France médiation, Laurent Giraud, dresse un état des lieux de la médiation sociale et de son utilité dans le champ de la prévention de la délinquance.

Depuis son émergence au début des années 2000 lors du lancement des emplois jeunes, la médiation sociale a beaucoup évolué et séduit un nombre croissant de municipalités. Comment expliquez-vous cet intérêt ?

Les maires sont quotidiennement sollicités par la population pour des problèmes du quotidien. Les préoccupations exprimées concernent à la fois les questions de régulations sociales avec les occupations des halls d’immeuble, les troubles du voisinage, la dégradation de l’espace public et plus généralement les incivilités réelles ou ressenties mais aussi elle permet aux habitants d’accéder plus facilement à certaines institutions.

Pour répondre à ces sollicitations, les médiateurs peuvent apporter une réponse très efficace en apportant des solutions concrètes et en apaisant les esprits ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Cet article fait partie du Compte-rendu

La médiation sociale : un acteur au service de la tranquillité publique

1 Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Le médiateur social a pour vocation de recréer le lien social là où il disparaît. » – Laurent Giraud, France médiation

Votre e-mail ne sera pas publié

JL

22/05/2014 10h33

Merci pour la qualité de cet article qui met en perspective des problématiques fondamentales, notamment une reconnaissance de la part de partenaires souvent réticents à œuvrer de concert avec les médiateurs sociaux. Peut être que le trurn over important des médiateurs sociaux, eu égard à la précarité des emplois, freine certains professionnels de terrain à mettre en place un partenariat qui doit s’inscrire dans la durée ? Peut être aussi la question d’un rapport de confiance basé sur un professionnalisme assis sur une confidentialité partagée complexe à mettre en œuvre ?…
Néanmoins, les questions et problématiques actuelles de la médiation sociale commencent à s’éloigner des questions que se posaient les acteurs il y a une dizaine d’année : Comment pérenniser les dispositifs (toujours d’actualité pour une bonne part d’organisations..)? Comment professionnaliser le personnel basé sur des emplois précaires ? Quelle utilité pour la médiation sociale (Un rapport a été rendu il y a quelques années) ?
Pour avoir dirigé une organisation de ce type durant une dizaine d’années, travaillé avec de nombreux acteurs, réseaux,la DIV/l’ACSé… je tiens à saluer l’investissement de toutes et tous qui œuvrent au quotidien pour ces métiers dont certains pays ont encore bien de l’avance sur nous comme le Canada. Merci à ces réseaux (France Médiation, Correspondants De Nuit, Femmes Relais, …) qui soutiennent ces actions et œuvrent pour garantir un service au public de qualité avec des « agents » médiateurs formés et…professionnels.
Merci a ceux qui soutiennent la médiation sociale qui ne comble plus « un manque » mais a su trouver sa place.

Commenter
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X