Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Lutte contre l’exclusion

Exclusions : pas d’action sans les élus

Publié le 21/05/2014 • Par Sophie Le Gall • dans : France

Gilles Pierre, président de la Fédération nationale des associations d'accueil et de réinsertion sociale (Fnars) Bourgogne, présente le document « L'exclusion en milieu rural » édité en partenariat avec l’Association des maires ruraux de France.

Ce document s’adresse en priorité aux nouveaux élus. Quel en est le message principal ?

Qu’en tant qu’association de lutte contre les exclusions, nous ne pouvons pas agir sans eux. Il faut que les projets soient portés par une volonté politique globale. Le maire, même s’il ne maîtrise pas toujours les rouages, complexes, de l’intervention sociale, a le pouvoir de mettre les différents partenaires autour de la table. Dans les cas de pauvreté liée à l’addiction ou encore des violences intrafamiliales, il est un interlocuteur essentiel. Et les plus volontaristes peuvent être à l’initiative d’actions que nous soutenons, comme l’ouverture d’épiceries sociales. Egalement, il s’agit d’attirer l’attention des nouveaux élus sur les spécificités de la pauvreté en milieu rural, souvent invisible et enkystée. Les personnes concernées cachent leur situation, ne recourent pas à leurs droits. On évoque régulièrement le problème de la mobilité et pas assez celui de l’habitat insalubre ou du renoncement aux soins. On va parler des néo-ruraux qui font le choix de venir vivre à la campagne à la faveur du télétravail mais pas de ces jeunes retraités qui, voyant leurs ressources diminuées, vont s’installer loin de la ville, se coupant de tous leurs réseaux sociaux. Actuellement, beaucoup de personnes vivent dans un état de « réclusion », selon le terme que nous employons, ayant complètement intégré leur pauvreté. Le maire rural peut repérer des personnes, qu’il nous adresse. Alors, nous pouvons remplir notre mission, qui est « d’aller vers ».

Dans cette lutte, quels sont les points d’appui ?

Essentiellement, au vu de l’expérience de la Fnars dans de multiples départements, la force du travail en réseau, comme ce qui se pratique dans les conseils locaux sécurité prévention de la délinquance (CLSPD). En Bourgogne, suite à notre demande, le conseil général finance, sous la forme d’une aide extra-légale, des postes d’agents de santé qui accompagnent le public dans leurs démarches médicales (prise de RDV…). Pendant que les agents territoriaux font ce travail, nos travailleurs sociaux peuvent s’atteler à un autre aspect de la précarité de la personne. Le besoin était urgent : nous avions découvert plusieurs cas de personnes en fin de vie, totalement coupées du système de soins.

La disparition, annoncée, des départements, peut-elle venir fragiliser ces partenariats ?

On peut espérer que les compétences sociales exercées par les départements seront préservées même si elles sont transférées. Il faudra prendre garde au choix du bon échelon de décision. On peut craindre qu’il y ait trop de distance entre une métropole et un territoire rural isolé. Aujourd’hui, les conseils généraux ont une action d’observation et une connaissance fine du territoire essentielles, car sur un même département, la pauvreté va prendre des visages différents, notamment selon la composition de la population.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Exclusions : pas d’action sans les élus

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X