Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Droit de prêt : Catherine Tasca propose un « prêt payé » financé par l’Etat et les collectivités

Culture

Droit de prêt : Catherine Tasca propose un « prêt payé » financé par l’Etat et les collectivités

Publié le 19/12/2000 • Par La Rédaction • dans : France

La ministre de la Culture et de la Communication a annoncé, mardi 19 décembre, un certain nombre de propositions visant à régler la question du droit de prêt. Opposée à un droit de prêt « payant » acquitté par l’usager, Catherine Tasca a proposé la mise en place d’un « prêt payé » financé à la fois par l’Etat et les collectivités. S’agissant du droit d’auteur à proprement parler, Catherine Tasca a proposé « qu’au moins la moitié de la ressource totale dégagée par le droit de prêt puisse aller de manière significative au droit d’auteur ». Sur le plan financier, des systèmes de compensation seront mis en place, au travers de la dotation générale de décentralisation (DGD), à hauteur de 50% des charges nouvelles encourues par les communes et les départements. L’ensemble de ces propositions fera l’objet de nouvelles discussions d’ici la mi-janvier. Concernant le plafonnement des remises consenties par les libraires aux bibliothèques, la ministre a proposé d’amender la loi de 1981 sur le prix unique du livre afin de « remettre les librairies dans le marché des approvisionnements des bibliothèques et de dégager pour elles des ressources supplémentaires sur lesquelles une partie du droit de prêt serait financé ».
Lire le discours de Catherine Tasca.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Droit de prêt : Catherine Tasca propose un « prêt payé » financé par l’Etat et les collectivités

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X