Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Handicap et travail

Aménagement de postes de travail : un dispositif très sollicité

Publié le 16/05/2014 • Par Maud Parnaudeau • dans : Dossiers Emploi, France, Toute l'actu RH

Selon les dernières données du FIPHFP, l’aménagement des postes de travail constitue l’un des trois dispositifs les plus sollicités par les employeurs publics, devant l’amélioration des conditions de vie et la facilitation de l’insertion professionnelle et l’apprentissage.
EN PARTENARIAT AVEC sponsor du dossier Aménagement de postes de travail : un dispositif très sollicité

Avec 3,9 M€ en 2013, l’aménagement des postes de travail arrive une nouvelle fois en tête des aides sollicitées par les employeurs publics auprès du FIPHFP pour faciliter le maintien dans l’emploi des personnels en situation de handicap. Mais aussi de tout agent reconnu inapte à exercer ses fonctions par le Comité médical ou la Commission de réforme.

L’aménagement peut porter sur le poste de travail lui-même. Il prendra alors la forme de solutions techniques individuelles de type prothèses auditives ou sièges ergonomiques, de dispositifs permettant l’accès aux données écrites et orales utiles à l’exercice de l’activité professionnelle (synthèse vocale, visiophone, boucle magnétique, outils bureautiques adaptés…).
Ou encore concerner l’accessibilité physique aux locaux professionnels (sanitaires, porte d’entrée, stationnement, rampes d’accès…). Une simple réorganisation plus ergonomique de l’environnement de travail pouvant parfois s’avérer suffisante pour limiter les déplacements ou les efforts.

L’aménagement peut aussi porter sur les conditions de travail à travers une adaptation du rythme de travail, des formations (aux gestes et postures notamment), une aide humaine (interprète en langue des signes, auxiliaire de vie professionnelle…), ou une nouvelle répartition de la charge de travail au sein de l’équipe.

Collectif de travail – Au-delà de la réponse aux difficultés rencontrées par l’agent sur son poste de travail, l’aménagement doit ainsi tenir compte des conséquences de ces difficultés sur le collectif de travail. En ce sens, « il est essentiel de sensibiliser et d’associer l’entourage professionnel à la démarche », souligne Sophie Van Praet, Responsable du service Développement des RH de Vincennes (900 agents, 48 650 hab., Val-de-Marne).

Plus largement, le projet d’aménagement devra associer l’agent, son encadrement, les ressources humaines, la médecine professionnelle, le service hygiène et sécurité, le conseiller ou assistant de prévention, le référent handicap quand il en existe un et le cas échéant le service social, un psychologue ou un ergonome extérieur. « Les Sameth, comme les centres de gestion, peuvent accompagner l’agent et l’employeur pour définir les solutions les plus adaptées », indique Pascal Olivo, du Sameth de Charente-Maritime.

Anticipation – En cas d’éloignement prolongé de l’agent de son poste de travail – quand il est avéré que celui-ci ne pourra reprendre son activité dans les mêmes conditions qu’avant son arrêt – la collectivité aura tout intérêt à se mettre en relation avec lui le plus tôt possible. Une démarche qui permettra à l’employeur d’envisager en amont les différents types d’aménagement possibles mais aussi de créer un climat de confiance, pour que la reprise se fasse dans les meilleures conditions.
« Après un arrêt de longue de durée, le retour est difficile pour tout le monde avec des craintes de part et d’autre. Pour ne pas que s’installe une défiance de la part de l’agent vis-à-vis de son employeur et vice-versa, il faut que le contact soit maintenu », confirme Pascal Olivo.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Aménagement de postes de travail : un dispositif très sollicité

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X