Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Aménagement du territoire

Belfort – Montbéliard : le projet de pôle métropolitain à l’épreuve des nouveaux élus

Publié le 16/05/2014 • Par Monique Clemens • dans : Régions

Entre Belfort, Montbéliard et Héricourt, territoire positionné sur trois départements et pesant 300.000 habitants, le projet de pôle métropolitain avait connu un coup d’accélérateur en 2013. Aux dernières municipales, les élus PS ont laissé la place à des élus UMP qui, s’ils sont moins impliqués que leurs prédécesseurs, ne sont pas opposés à des mutualisations.

Pendant la campagne des municipales, les maires sortants et présidents d’agglomérations de Belfort et Montbéliard – tous PS – avaient fait du projet de pôle métropolitain de l’Aire urbaine un axe fort de leur programme pour le mandat à venir.
Car la particularité et la difficulté de ce nord-est très urbanisé de la Franche-Comté est De se trouver à la croisée de trois départements (Doubs, Territoire de Belfort, Haute-Saône), avec des bassins d’emplois se rejoignant pour former un bassin de vie de près de 300.000 habitants. Ici sans doute plus qu’ailleurs, le projet de pôle métropolitain revêt tout son sens.

199 communes – La coopération entre les villes voisines de Belfort et Montbéliard a officiellement démarré il y a trente ans. En 1984, cinq collectivités avaient créé l’association Aire urbaine 2000 qui préfigurait le syndicat mixte de l’Aire urbaine Belfort – Montbéliard – Héricourt – Delle (le SMAU) constitué en 2002, à la faveur de la loi LOADDT de 1998. Ce fut l’occasion d’accueillir cinq nouvelles collectivités.

En 2008-2009, la structuration du SMAU a été revue pour renforcer l’efficacité et la collégialité des décisions. Et aujourd’hui, le périmètre de l’Aire Urbaine s’étend à 199 communes, deux communautés d’agglomérations et 9 communautés de communes.

« En 2013, nous avons bien avancé sur le projet de pôle métropolitain », assure Foudil Teguia, directeur du SMAU. « La décision officielle pour entamer sa mise en place a été prise en juin 2013, puis nous avons travaillé avec les présidents de communautés de communes avant d’arrêter un calendrier. L’idée était de travailler sur deux périmètres, le second élargissant le pôle aux zones d’influence voisines, pour une population totale de 400.000 habitants. Là, ça a du sens. »

Mutualisations, d’abord – Mais dans ce fief de la gauche très industrialisé, où Alstom et Peugeot sont historiquement implantés, la couleur politique a changé au lendemain du second tour des élections municipales de mars 2014. Chacune des deux villes a élu un maire UMP et les agglomérations, à leur tour, sont présidées par des élus de droite. Vont-ils poursuivre les travaux ?
Il est encore un peu tôt pour le dire. A Montbéliard comme à Belfort, les nouvelles équipes ne se précipitent pas sur ce projet de territoire, auquel ils ne semblent toutefois pas foncièrement opposés.

« Je ne suis pas hostile à faire évoluer les structures sur l’espace de l’Aire Urbaine, bien au contraire », assure Marcel Bonnot, le nouveau président UMP de Pays de Montbéliard agglomération (PMA). « Mais cela doit correspondre à un intérêt bien compris. Je vais me pencher sur l’enfant et voir comment un tel pôle pourrait éventuellement être mis en place. Nous pourrions mutualiser certains services », poursuit-il, en évoquant la possibilité d’un rapprochement avec Mulhouse, à 25 minutes de là.

Les grandes lignes en débat – Damien Meslot, le nouveau maire et président d’agglo de Belfort, est un peu plus prudent face à ce projet soutenu haut et fort par l’équipe PS qui l’a précédé. Mais il se dit lui aussi favorable à des mutualisations, notamment en matière de transport, de gestion de l’eau, d’ordures ménagères ou de développement économique. « Le plus important, ce n’est pas de créer une structure mais des mutualisations qui nous conduiront à une structure », explique le président de l’agglo qui annonce une rencontre imminente avec son homologue de PMA pour évoquer le sujet.

Au Syndicat mixte de l’Aire urbaine, qui porte le projet, on est plutôt confiant. Le calendrier établi avant les municipales tient toujours. Un comité syndical se réunira dès que les collectivités auront nommés leurs délégués, pour débattre des grandes lignes du projet. Et en décembre, une première réunion du pôle devrait pouvoir être organisée.

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Belfort – Montbéliard : le projet de pôle métropolitain à l’épreuve des nouveaux élus

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X