Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Décentralisation

Le « choc de décentralisation » à la mode auvergnate

Publié le 30/04/2014 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : Régions

Dans un entretien accordé à La Gazette des Communes, le président (PS) du conseil régional d’Auvergne René Souchon milite pour que « le dossier de la suppression des départements » ne soit pas renvoyé « aux calendes grecques ». Il en profite pour se prononcer en faveur d’une grande région Massif Central.

Etes-vous favorable au big-bang territorial de Manuel Valls ?

Nous sommes conscients que l’on doit tout revoir dans le fonctionnement de nos institutions locales. Nous savons bien qu’il faut un choc de décentralisation. Afin de ne pas renvoyer le dossier de la suppression des départements aux calendes grecques, il faut d’ores et déjà poser une méthodologie et un calendrier. La nouvelle organisation territoriale devra reposer sur un triptyque intercommunalité, région, Etat. Les régions sont par exemple prêtes à se saisir du problème des routes nationales et des collèges.

Quel redécoupage préconisez-vous pour votre région ?

Je crois à une région « massif central » qui recouvrirait 15 % du territoire national et rassemblerait 3 800 000 habitants. Cela passe non seulement par une fusion avec le Limousin, mais aussi par l’intégration de départements issus d’autres régions : l’Aveyron et le Lot (Midi-Pyrénées), le Gard et la Lozère (Languedoc-Roussillon), la Loire (Rhône-Alpes) ainsi que la Nièvre (Bourgogne). Nous travaillons déjà en étroite relation avec ces territoires au sein du comité de massif créé grâce à la loi « Montagne » de 1985. Un texte dont j’ai été à l’origine en tant que ministre de l’Agriculture. Je suis aussi prêt, le cas échéant, à des rapprochements avec la région Centre. Quoiqu’il en soit, ces redécoupages doivent être un élément d’un tout. Ils ne peuvent être dissociés du problème de la puissance des collectivités, c’est-à-dire des compétences et des moyens.

Cet article est en relation avec le dossier

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le « choc de décentralisation » à la mode auvergnate

Votre e-mail ne sera pas publié

KIKI

03/05/2014 04h57

Entièrement d’accord avec René Souchon. Je suis pour une région Massif Central qui valorise enfin la ruralité et la montagne plutôt que de soumettre nos territoires à une logique urbaine de plaine qui vide la montagne de sons sens et de sa substance. Il faut renforcer les solidarités et les coopérations entre les territoires de ce Massif pour y mener des politiques cohérentes.
Je suis un Lozérien des Cévennes prêt à participer à une action/ réflexion dans ce sens.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X