Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Politique de la ville

Belle fin pour les zones franches urbaines

Publié le 06/12/2001 • Par La Rédaction • dans : France

C’est un satisfecit général. Le dispositif des Zones Franches Urbaines (ZFU) créé par le gouvernement Juppé et un temps vilipendé par la nouvelles majorité à partir de 1997 rassemble finalement tous les suffrages (à quelques nuances près) alors qu’il sera clôt au 31 décembre. Et finalement tout le monde s’attribue la réussite de ce programme d’exonération des charges sociales et fiscales pour les entreprises venant s’implanter dans les 44 quartiers désignés zones franches : Yves Jego, maire de Montereau-Fault-Yonne et président de l’association « Entreprendre, villes et quartier » pour avoir supporté et défendu le dispositif depuis ses débuts, le gouvernement et la délégation interministérielle à la ville (DIV) pour avoir procédé à sa « moralisation » et revu ses modalités de sortie (lire interview ci-dessous).
D’après le bilan présenté le 5 décembre par l’association « Entreprendre, villes et quartiers », les ZFU auraient permis l’implantation de 11 030 entreprises, dont plus de 50 % seraient de pures créations, les autres étant des délocalisations. Des entreprises qui ont créé des emplois : 51 900 au total, dont 24 354 créations nettes. Des chiffres qui vont bien au-delà des estimations de Bercy en 1996, qui tablait sur 7000 créations d’emplois en 5 ans. Autre seuil largement dépassé, celui des recrutement parmi les habitants des quartiers. Le dispositif prévoyait un minimum de 20 %, il serait de 30 %.
A ces louanges, Yves Jego apporte cependant un bémol, en regrettant d’une que « les mesures d’accompagnement prévues furent bien vite abandonnées, notamment le volet sécurité », d’autre part que le gouvernement ait décidé la fin de l’expérience. Il milite enfin pour que l’effort soit aujourd’hui porté, dans les 44 ZFU, sur le logement.
Romain Mazon

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Belle fin pour les zones franches urbaines

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X