Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Finances

Compromis trouvé sur les chambres régionales des comptes

Publié le 19/12/2001 • Par La Rédaction • dans : France

Après un accord intervenu en commission mixte paritaire le 14 novembre, le projet de loi relatif à la Cour des comptes et aux chambres régionales des comptes (CRC) a été définitivement adopté le 13 décembre par l’Assemblée nationale. Très attendu par les magistrats financiers, dont il revalorise le statut, ce texte avait fait l’objet d’amendements sénatoriaux très vivement critiqués par ces magistrats qui y voyaient une tentative de restreindre considérablement leurs pouvoirs. Finalement, députés et sénateurs sont parvenus à se mettre d’accord sur un texte qui rassure les élus locaux sans entamer les capacités d’action des chambres. Ainsi, les sénateurs ont renoncé à l’idée d’appel des rapports d’observations (précédemment lettres d’observations) des CRC, en échange d’une possibilité de demandes de rectification. L’action en déclaration de gestion de fait sera désormais prescrite au bout de dix ans. Surtout, cette déclaration n’entraînera plus automatiquement l’inéligibilité de l’élus qui en fait l’objet, mais simplement la suspension de la qualité d’ordonnateur jusqu’au quitus. Les réponses des intéressés au rapport d’observations devront être jointes à celui-ci. Enfin, ces rapports ne pourront être rendus publics à compter du premier jour du troisième mois auquel il doit être procédé à des élections pour la collectivité.
MCM

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Compromis trouvé sur les chambres régionales des comptes

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X