Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Social

Forte hausse des budgets sociaux des départements

Publié le 04/07/2002 • Par La Rédaction • dans : France

La dépense nette d’aide sociale des départements atteint 12,12 milliards d’euros en 2001 (11,74 milliards en 2000) et grimperait jusqu’à 13,75 milliards en 2002 (1) révèle une étude réalisée par l’Observatoire national de l’action sociale décentralisée (Odas). Explications : le fort impact financier de l’aménagement-réduction du temps de travail (ARTT) et, surtout, de l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA). « L’année 2001 confirme la tendance enregistrée depuis 1997 sur la faible évolution de la dépense d’action sociale départementale », estime l’Odas. Mais d’ajouter que c’est encore une fois le soutien au handicap (hausse du coût de la prestation en établissement et développement de la capacité d’accueil) qui tire la dépense sociale vers le haut (+ 7%) ainsi que les dépenses du service social départemental et de la PMI (+ 5%), puis l’aide sociale à l’enfance (+ 4%). En revanche, le soutien aux personnes âgées reste stable tandis que la dépense d’insertion du RMI diminue (- 5%). En 2002, les choses changent considérablement avec une hausse de 13% des dépenses d’action sociale, selon l’Odas, qui s’explique avant tout par la mise en œuvre de l’APA (60%) et de l’ARTT (30%). Et cet impact lourd de l’APA se poursuivrait en 2003 avec un coût supplémentaire de l’aide sociale aux personnes âgées estimé à 1,6 milliard d’euros (hors contribution de l’Etat). La dépense directe d’APA devrait atteindre 4,04 milliards d’euros en 2003. C’est seulement à partir de 2004 que la progression baisserait du fait de la fin de la montée en charge de l’APA. Au total, l’Odas s’inquiète d’une perspective difficile des cinq prochaines années. Craignant une baisse de « l’ambition de mener des politiques de prévention nouvelles », il souligne « l’urgence d’une nouvelle clarification des compétences ».
Philippe Pottiée-Sperry
(1) Estimation prospective sur l’année 2002 réalisée au 28 juin dernier.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Forte hausse des budgets sociaux des départements

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X