Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Administration et services publics

Le préfet de l’Ardèche veut créer une communauté de communes autour de Privas

Publié le 29/07/2002 • Par La Rédaction • dans : France

Le préfet de l’Ardèche vient de prendre l’initiative de créer, par arrêté, le périmètre d’un établissement public de coopération intercommunale (EPCI), rassemblant 27 communes autour de Privas, chef-lieu du département (9600 hab.). La possibilité pour les préfets d’être à l’origine de la création d’un EPCI leur a été offerte par la loi Chevènement du 12 juillet 1999. Mais jusqu’à présent, ils n’ont que très exceptionnellement usé de cette prérogative. « L’Ardèche est très en retard en matière de coopération intercommunale institutionnelle », fait valoir le préfet. Désormais, les communes ont trois mois pour se prononcer sur le périmètre proposé. Or rien n’indique, aujourd’hui, qu’une majorité qualifiée se dessinera.
Les partisans du périmètre préfectoral jugent, à l’instar du maire de Privas, Michel Valla « qu’il donne un sens à la situation géographique centrale du chef-lieu. Il s’agit de fédérer les potentialités de notre territoire », souligne-t-il. Mais de nombreuses communes, incluses dans ce périmètre, contestent sa pertinence et affichent clairement leur volonté de décliner l’offre. Au nom de projets plus modestes, « à taille humaine », actuellement à l’étude, comme l’indique Jacques Nodin, maire de Rochemaure. Ce dernier ne se sent pas appartenir à un bassin de vie incluant Privas, et déplore que l’on la commission départementale de coopération intercommunale (CDCI) qui s’est prononcée en faveur du périmètre préfectoral, n’ait pas suffisamment été informée des autres projets existants. Le maire de Privas reconnaît ce défaut de communication. En aparté, d’autres expliquent l’hostilité de certaines communes au projet par la présence d’une centrale nucléaire (à Cruas), et de zones industrielles très denses sur le territoire de leurs communes.
Jacques Paquier

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le préfet de l’Ardèche veut créer une communauté de communes autour de Privas

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X