Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Justice, jurisprudence

Le Naturascope de la Vienne compromis

Publié le 28/10/2002 • Par La Rédaction • dans : France

Le tribunal administratif de Poitiers a peut-être enterré le projet du Naturascope. Il vient, en effet, d’annuler la révision du plan local d’urbanisme (PLU) qui devait permettre la création de ce parc de loisirs dédié à la nature, dans le nord du département de la Vienne.
Les juges ont donné raison à l’association « Vienne Nature Environnement » qui demandait l’annulation de la décision du 27 juillet 2001 par laquelle la commune de Monts sur Guesnes approuvait la révision de son PLU. Le tribunal relève que « la concertation entreprise n’a pas été suffisante et d’autre part que le bilan qui en a été dressé par le maire n’était pas exact ». La juridiction administrative souligne également une « erreur manifeste d’appréciation » dans le classement du domaine de Beaumont en zone NAAL. Les juges rappellent que ce secteur comporte des espaces « présentant un réel intérêt écologique », que « ce domaine abrite de nombreuses espèces animales dont plusieurs relèvent de la directive Habitats ». L’ouverture de ce domaine à l’urbanisation « compromettra l’équilibre de la faune et de la flore existantes ».
Cette décision du TA met Bruno Belin, nouveau président de la communauté de communes du pays loudunais, dans une position inconfortable. Par contre, elle pourrait bien soulager une partie de la majorité présidentielle au conseil général de la Vienne qui porte le projet. En effet, à l’heure où le département doit reprendre la gestion du Futuroscope, ce nouveau parc était perçu par un certain nombre de conseillers proches du président René Monory comme « l’équipement de trop ».
Thierry Thomas

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le Naturascope de la Vienne compromis

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X