Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Multimédia, Internet, Intranet

Une cité du numérique au Futuroscope

Publié le 02/12/2002 • Par La Rédaction • dans : France

Le pavillon de la Vienne au Futuroscope de Poitiers va se transformer en « cité du numérique ».Cette mutation est le résultat de la rencontre entre René Monory, père du parc de loisirs, et Bill Gates, patron de Microsoft. Le fabriquant de logiciels informatiques semble avoir été séduit par l’idée d’offrir aux « gamers » un espace où ils pourront s’adonner à leur passion. Cette cité du numérique se décomposera en deux univers. La partie supérieure sera réservée au grand public avec deux attractions : une initiation aux jeux vidéo et une vidéo ludique et pédagogique qui expliquera comment se fabrique un jeu. La partie inférieure du pavillon accueillera des compétitions. Au total, trois opérateurs interviendront. Microsoft fournira les consoles, Thomson les écrans et Infogrames les jeux.
D’une capacité de quelque 8 000 visiteurs par jour, cette cité servira aussi de laboratoire vivant dans lequel les visiteurs pourront tester en grandeur nature les dernières nouveautés. 80 visiteurs pourront jouer en même temps. Le contrat qui unit le Futuroscope à ses partenaires porte sur trois ans. A la fin de la deuxième année, les responsables jugeront des retombées afin de déterminer s’il convient de poursuivre dans ce sens. L’ouverture de la cité du numérique est prévue en avril 2003. Le Futuroscope va investir deux millions d’euros et ses partenaires 1 million dans la reconversion du pavillon.
Thierry Thomas

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Une cité du numérique au Futuroscope

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X