Energie

Eclairage nocturne : 1er bilan mitigé sept mois après la mise en oeuvre de la nouvelle réglementation

| Mis à jour le 21/02/2014
Par • Club : Club Techni.Cités

Sept mois après l’entrée en vigueur de l’arrêté du 25 janvier 2013 sur l’éclairage nocturne, l’Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l’Environnement Nocturnes (ANPCEN) dresse, mardi 12 février 2014, un 1er bilan sur la mise en œuvre de la réglementation ; bilan qualifié de contrasté par les territoires et les acteurs.

L’arrêt de l’éclairage des bâtiments non-occupés, des façades, des vitrines et des bureaux en milieu de nuit a pour objectif de réaliser des économies sur les plans financier et énergétique. Selon une observation de l’ANPCEN réalisée entre automne 2013 et février 2014, 10 000 communes – soit moins d’un tiers de la France Métropolitaine – mettent en oeuvre cet arrêté sur leur territoire ou une partie de leur territoire. Des résultats très hétérogènes : les applications peuvent être différentes au sein d’une même commune selon que le bâtiment appartienne à l’Etat –qui n’applique pas toujours sa propre réglementation-, à une collectivité territoriale ou un acteur privé.
Certaines villes, telles que Strasbourg, ont progressé dans l’application au cours des sept derniers mois. Aucun contrôle de l’application de la réglementation n’a été effectué officiellement, soulignent cependant les auteurs du rapport. 

Un réel changement ? – D’après une étude de perception réalisée par l’ANPCEN et TNS Sofres en janvier 2014 :

  • 28% des personnes interrogées déclarent avoir constaté une extinction de l’éclairage extérieur nocturne,
  • contre 65% qui affirment ne pas voir vu de changement (ou peu).

D’un point de vue géographique, le Sud-Ouest semble être en retard sur l’application (75% des interrogés n’ont pas vu de changement), par rapport à l’Ouest et au Nord-Est (58%). A Angers (Maine et Loire), tous les monuments et bâtiments publics illuminés avant une heure du matin sont constatés éteints quinze minutes plus tard (excepté les locaux de la Banque de France), et près de 97% des vitrines commerciales sont éteintes avant vingt-trois heures.

Des recommandations- Pour progresser, il est donc nécessaire, selon l’ANPCEN, de continuer à sensibiliser et informer les différents acteurs, puis mobiliser élus et responsables de l’Etat ainsi que certaines fédérations professionnelles. L’association préconise également d’effectuer des contrôles publics et communaux (prévus dans l’arrêté) et de continuer à accompagner la réglementation d’informations facilitant la mise en application.
Autre proposition, l’association suggère de rendre publique la liste des communes ayant fait l’objet des exceptions listées, ainsi qu’un bilan de l’application, avec exceptions, dérogations, contrôles et sanctions. Eclairer les bonnes pratiques, en quelque sorte…

Voir notre Fiche pratique technique « L’éclairage nocturne des bâtiments non résidentiels » [Premium Technique]
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Les collectivités engagent un bras de fer avec Enedis

    Près de 500 contrats de concession électrique vont arriver à échéance dans les années à venir. L'occasion pour les collectivités menant une politique énergétique ambitieuse de reprendre la main sur la gestion de leur réseau de distribution. ...

  • Patrimoine : mettre en œuvre le BIM

    Le BIM, ou modélisation des données du bâtiment, se développe, son intérêt se vulgarise mais comment y accéder ? Passer du simple dessin 2D à une gestion globale de projet nécessite un investissement important en temps et une réorganisation des services ...

  • La dématérialisation des marchés publics, comment ça marche ?

    Sous l’impulsion du droit européen, la France a progressivement mis en œuvre un calendrier de la dématérialisation des marchés publics par l’ordonnance du 23 juillet 2015 et le décret du 25 mars 2016. L’objectif étant, à terme, la dématérialisation ...

  • La Nouvelle Aquitaine chiffre le rôle de la biodiversité sur son économie

    Le comité scientifique Ecobiose a rendu ses premières conclusions sur l’agriculture régionale. Financé par la Nouvelle Aquitaine pour convaincre de l’intérêt de la biodiversité, ses suggestions vont jusqu’à la gouvernance et l’action publique. Sa ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X