Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Drogues

ZSP : la mairie de Paris s’allie à la RATP pour sortir les toxicomanes du métro

Publié le 18/02/2014 • Par Hugo Soutra • dans : Actu experts prévention sécurité, Régions, Retour sur expérience prévention-sécurité

metroStalingrad
Flickr (WeiterWinkel)
La mairie du 18ème arrondissement de Paris, l’opérateur de transports publics RATP et l’association Coordination Toxicomanies ont signé mercredi 12 février une convention d’un an devant permettre de « répondre à la présence de toxicomanes dans plusieurs stations des lignes 4 et 12 du métro. » Ce partenariat se veut le volet social de l’extension, mi-janvier, de la zone de sécurité prioritaire (ZSP) de Barbès-Château Rouge-Goutte d’Or.

Les usagers des lignes 4 et 12 du métro parisien comme les agents de la RATP les croisent quotidiennement. Ils ? Ce sont les « crackers », une population d’une centaine de consommateurs ou dealers de crack(1) qui partagent avec eux les couloirs des stations de métro du 18ème arrondissement, à Marcadet-Poissonniers, Marx Dormoy, Château Rouge ou encore Jules Joffrin et Lamarck-Caulaincourt.

Hier concentrés dans certaines rues et squats du Nord-Est parisien et la partie limitrophe de la Seine-Saint-Denis, ils ont fait des souterrains de la RATP leur refuge depuis la création de la zone de sécurité prioritaire (ZSP) de Barbès-Château Rouge-Goutte d’Or, qui a accentué les patrouilles policières en plein air.

Effet plumeau – Cet effet ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Régions

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

ZSP : la mairie de Paris s’allie à la RATP pour sortir les toxicomanes du métro

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X