Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Sécurité

Saint-André-de-l’Eure élargit les compétences de ses deux gardes-champêtres

Publié le 23/12/2002 • Par Patrick Bottois • dans : France

La commune de Saint-André-de-l’Eure (3330 hab., Eure) vient d’étendre les compétences de ses deux gardes champêtres. Placés sous l’autorité du maire, les deux territoriaux, désormais assermentés et agréés par l’autorité judiciaire, peuvent maintenant relever diverses infractions au Code de la route : contrôle des permis de conduire, pratique des alcootests, vérification des plaques d’immatriculation des véhicules. Ils peuvent aussi verbaliser les conducteurs ou passagers pris en défaut, sans ceinture de sécurité par exemple, sanctionner le non respect des zones de stationnement, pratiquer des contrôles électroniques de vitesse…
Pour le maire, le décret du 15 octobre dernier, étendant les attributions des gardes champêtres, est une aubaine. Il a en effet installé dans la commune une zone piétonne qu’il avait bien du mal à faire respecter par les automobilistes, la gendarmerie étant souvent occupée à d’autres tâches. Il compte à présent y arriver avec les nouveaux pouvoirs de ses gardes-champêtres dont le second a été recruté il y a six mois à peine. Un recrutement rendu selon l’élu, indispensable dans le cadre de l’application des « 35 heures », le premier garde-champêtre ayant déjà suffisamment à faire avec les sorties d’écoles, le marché et différents remplacements du maire dans ses fonctions d’officier de police.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Saint-André-de-l’Eure élargit les compétences de ses deux gardes-champêtres

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X