Aménagement du territoire

Un PNR pour mettre d’accord les communes du Golfe du Morbihan

| Mis à jour le 14/02/2014
Par • Club : Club Techni.Cités

La cinquième version de la charte du Parc naturel régional du Golfe du Morbihan a été approuvée, le 7 février, par le conseil régional de Bretagne. Après presque 20 ans de gestation, la création de ce PNR pourrait être confirmée par le ministère de l’Environnement d’ici la fin de l’année.

On reprend les mêmes et on recommence ! Malgré l’échec du précédent projet de Parc naturel régional (PNR) du Golfe du Morbihan, en mars 2011, le conseil régional de Bretagne relançait, neuf mois plus tard, la procédure de création de ce qui pourrait devenir le second PNR breton.

Grâce à la délibération favorable,vendredi 7 février, du conseil régional, jointe à celles du conseil général du Morbihan, de six intercommunalités et de 30 des 38 communes du périmètre du parc, la Bretagne peut solliciter auprès de l’Etat la création officielle de ce PNR.

Pour relancer le PNR, il fallait dépasser les clivages politiques et s’entendre sur les extensions d’urbanisation, dans une zone littorale soumise à une féroce concurrence des usages. Pour ses promoteurs, le PNR est l’outil adéquat pour concilier démographie, développement économique, qualité paysagère et qualité de l’eau.

Economiser le foncier – « Il y avait un vrai litige à propos du potentiel foncier existant », reconnaît Thierry Burlot, vice-président du conseil régional de Bretagne en charge de l’environnement. Entre 2011 et 2014, l’objectif de gestion économe du foncier est resté cantonné à « un plafond de consommation des espaces naturels et agricoles de 0,5% maximum du territoire classé, soit 364 hectares » pendant les 12 ans.

Toutefois, au terme d’une étude du potentiel foncier de chaque commune, au regard des règlements d’urbanisme en cours ainsi que des risques d’inondation et de submersion marine, cet objectif de consommation foncière a été ajusté en précisant sa répartition entre les six EPCI du territoire.

La nouvelle charte tiendra également compte de la mise en oeuvre du SAGE Golfe du Morbihan-Ria d’Etel. Il est entendu que le PNR du Golfe du Morbihan aidera ses membres à « à construire une ‘culture de la densité’ adaptée au contexte local, en faisant évoluer la structuration des bourgs, des villes et des zones d’activités ».

Revoir la gouvernance – Le précédent projet de charte avait aussi calé sur la mésentente entre l’ancien président du SIAGM, porteur du projet de parc, Joël Labbé (EELV, désormais sénateur) et François Goulard (UMP) actuel président du conseil général du Morbihan et ancien maire de Vannes.

La nouvelle charte a été portée par David Lappartient (UMP), nouveau président du SIAGM et maire de Sarzeau et Thierry Burlot (PS). Au sein d’une conférence des élus du territoire, ils ont relancé les discussions et mieux intégré la dimension intercommunale du projet.
« Le PNR est l’une des rares structures où peuvent adhérer des communes et des EPCI, plaide Thierry Burlot. Les intercommunalités ont des compétences en développement économique, en urbanisation, en transports… Comment faire un parc sans traiter de ces questions ? C’est pourquoi un tiers des représentants du futur syndicat de gestion du parc seront des délégués intercommunautaires et deux tiers seront des délégués communaux. »

Améliorée, la concertation n’a néanmoins pas permis de dépasser l’opposition de huit communes (1). Et il est fort probable que les porteurs du projet de PNR se seraient passés du coup d’éclat du conseil municipal d’Arzon, qui a délibéré contre le projet au début du mois de décembre, avant de revenir sur sa décision durant la trêve des confiseurs.

« De la part des communes non adhérentes, je n’ai pas senti d’opposition aux objectifs du parc, commente Thierry Burlot, mais une opposition à une nouvelle structure. Il faudra donc que le nouveau syndicat de gestion s’impose comme un outil de cohérence et de simplification. »

Carte du PNR du Morbihan

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X