Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Après l’annulation de l’arrêté anti-bivouac, la mairie de Bordeaux en propose un autre

Sécurité

Après l’annulation de l’arrêté anti-bivouac, la mairie de Bordeaux en propose un autre

Publié le 10/02/2003 • Par La Rédaction • dans : France

Le tribunal administratif de Bordeaux a annulé, vendredi 7 février, l’arrêté municipal « anti-bivouac », signé le 10 janvier 2002, par Alain Juppé, maire (UMP) de la ville. Quatre requêtes avaient été déposées mais seule celle d’un militant associatif bordelais d’extrême gauche, Stéphane Lhomme, a été retenue. Dans son délibéré, le président du tribunal a suivi en partie les conclusions du commissaire du gouvernement, considérant « qu’il ne ressortait pas des pièces du dossier que les risques de troubles au bon ordre public , à la sûreté et à la sécurité, étaient de nature à justifier, par leur gravité, la prescription de cette mesure ». Il a condamné la mairie à verser 800 euros au requérant. Celle-ci n’a pas contesté la décision de justice mais, dans un communiqué diffusé le 7 février, elle considère cette mesure toujours « nécessaire ». D’ailleurs, une nouvel arrêté doit être pris avant la fin de cette semaine, qui doit tenir « compte des observations du tribunal et de la légitime aspiration des Bordelais à ne pas être importunés quand ils se promènent dans les rues de leur ville ».
Claudia Courtois

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Après l’annulation de l’arrêté anti-bivouac, la mairie de Bordeaux en propose un autre

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X