Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

Jacques Pélissard : « Les objectifs d’économies de l’Etat promettent un avenir sanglant pour les communes »

Publié le 10/02/2014 • Par Fabienne Proux • dans : A la Une finances, Actu experts finances

Pélissard, congrès des maires 2012
A. Février pour l
Inquiet pour l’avenir financier des communes, Jacques Pélissard, président de l’Association des maires de France pour encore quelques mois, vient de déposer une proposition de loi pour maintenir la dotation globale de fonctionnement des communes nouvelles. Son objectif est d’inciter les petites communes rurales à se regrouper pour rationaliser leur fonctionnement et ainsi dégager des marges de manœuvre. Pour le député-maire (UMP) de Lons-le-Saunier, les collectivités locales doivent pouvoir poursuivre leurs investissements et emprunter librement.

Quelle est l’origine de votre proposition de loi en vue de stabiliser pendant 3 ans la dotation globale de fonctionnement (DGF) des communes nouvelles ?

Je me suis aperçu que beaucoup de petites communes mitoyennes en zone rurales allaient être confrontées à un double problème : de richesse humaine, la modification des règles de scrutin risquant d’aboutir à des listes incomplètes de conseils municipaux élus, et de richesse financière, dans la mesure où les dotations de l’Etat vont baisser de 3,5 % en 2014 et de 7 % en 2015.
Je redoute de plus que la baisse soit plus importante que prévue en 2015 puisqu’en annonçant 50 milliards d’euros d’économies d’ici à 2017, l’Etat va probablement demander une contribution plus forte aux collectivités locales.

Cette baisse considérable affectera davantage ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Références

Lire notre article sur la proposition de loi de Jacques Pélissard sur le maintien de la DGF pour les communes nouvelles

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Jacques Pélissard : « Les objectifs d’économies de l’Etat promettent un avenir sanglant pour les communes »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X