Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Sécurité civile

Les communes de l’Estuaire de la Seine se dotent d’un Office des risques majeurs

Publié le 26/02/2003 • Par La Rédaction • dans : France

Plus d’une trentaine de communes des deux rives de l’Estuaire de la Seine, réparties sur trois départements et deux régions viennent de créer sous forme d’association une structure d’information sur les risques majeurs. Baptisée Ormes (Office des risques majeurs de l’Estuaire de la Seine), l’association est « une structure permanente de concertation, de partage, de connaissances et de dialogue qui a pour mission de mettre en œuvre, de façon cohérente et efficace, les moyens d’information et d’alerte qui incombent à tous les acteurs de l’Estuaire, élus, industriels, services de l’Etat concernés par le risques industriels… » Tous sont représentés au sein de l’Ormes dont la première mission va consister à élaborer un référentiel commun aux élus et aux industriels en matière d’évaluation et de prévention des risques, et d’information de la population. Les intérêts, les appréciations des situations, l’organisation des alertes ou les moyens de lutte en cas d’accident n’étant pas actuellement les mêmes pour tous. Le rayon d’action de l’Association couvre l’ensemble du bassin pétrochimique, le second de France avec plus de 200 entreprises, dont 35 classées Seveso parmi lesquelles sept sont considérées à « haut risque ». Le premier président de l’Ormes, qui dispose d’un budget de 200 000 euros par an, est Antoine Rufenacht, maire du Havre et président de la Communauté d’Agglomération Havraise (17 communes, 258 515 habitants).
Patrick Bottois

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les communes de l’Estuaire de la Seine se dotent d’un Office des risques majeurs

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X