Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Social

Manche : trois villes solidaires pour l’accueil de réfugiés

Publié le 11/03/2003 • Par La Rédaction • dans : France

Trois villes de la Manche, Carentan (6 899 hab.), Coutances (14 500 hab.) et Saint-Lô (21 585 hab.) ont décidé de se partager la création d’un « centre d’accueil de demandeurs d’asile » (CADA), structure jusqu’alors manquante dans le département. Les trois communes mettront ainsi chacune une vingtaine de logements HLM à la disposition de réfugiés ayant adressé une demande d’asile auprès de l’Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides (OFPRA) et qui, dans l’attente d’une autorisation provisoire de séjour, doivent être hébergés. Elles mobiliseront également leurs centres communaux d’action sociale pour épauler l’organisme France terre d’Asile, retenu pour assurer la gestion des dossiers des demandeurs et leur suivi social. La décision des élus a avant tout « été prise solidairement avec Saint-Lô, la capitale départementale qui accueille déjà des réfugiés, afin qu’elle n’assume pas seule ce problème qui s’amplifie » commente Yves Lamy, le maire de Coutances, « d’autre part dans un souci de réussite de l’intégration des demandeurs dont la trop grande concentration se traduit quelquefois par un rejet de la part des autochtones. De plus nous disposons de services sociaux et de tissus associatifs expérimentés dans le domaine de l’accueil et capables d’en d’offrir un digne de ce nom ».
Patrick Bottois

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Manche : trois villes solidaires pour l’accueil de réfugiés

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X