Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Aménagement du territoire

Jean-François Mattéi veut regrouper les maternités

Publié le 13/03/2003 • Par La Rédaction • dans : France

Le « plan de soutien à la périnatalité » annoncé par le ministre de la Santé le 10 mars laisse les élus locaux dubitatifs. L’association des petites villes de France (APVF) s’était déjà prononcée contre ce plan, dont certains éléments commençaient à filtrer, à la mi-février, en dénonçant « une approche fondée uniquement sur le nombre d’accouchement » pour décider du maintien d’une maternité (une maternité ne peut être maintenue en dessous de 300 accouchements par an), et « la seule logique financière » gouvernant le plan. Pour Jean-François Mattéi, il s’agit au contraire d’une question de sécurité sanitaire. Au cabinet du ministre, on soutien d’ailleurs qu’il n’est pas question de « fermeture », mais de « regroupements » des accouchements dans de grands centres rassemblant l’ensemble des compétences humaines et les plateaux techniques. Ce regroupement serait accompagné de la création de « maisons de la périnatalité », qui prendraient en charge les femmes dans le suivi de la grossesse avant l’accouchement, et les accueillerait, avec leur bébé, pendant une semaine après. Ces nouvelles structures seraient animées par une équipe de base qui comprend une sage-femme, un kiné, et une puéricultrice. « On va vers des supermarchés de l’accouchement », proteste André Robert le délégué général de l’APVF. « Au contraire, répond-on au ministère de la Santé, les maisons de la périnatalité vont permettre un suivi autour de la grossesse qui n’existe pas aujourd’hui. Il n’est pas question de faire des économies avec ce plan, cette recomposition doit se faire à coûts constant ». Prudemment, le ministère ne donne aucun chiffre de maternités « à regrouper » ni leur localisation, renvoyant à la remise d’un rapport au ministre fin juin.
Romain Mazon

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Jean-François Mattéi veut regrouper les maternités

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X